Haute-Garonne

Le Grand Toulouse invite les seniors et les étudiants à vivre ensemble

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Devant le manque de logements accessibles aux étudiants, le Grand Toulouse soutient des solutions alternatives. En 2007, la communauté d'agglomération a signé une convention triennale avec "Cohabit'âge". Cette association propose un moyen original de se loger à peu de frais : le logement intergénérationnel.

Le Grand Toulouse regroupe vingt-cinq communes et compte 661.000 habitants. Il accueille en outre 114.000 étudiants, soit 86% des effectifs de la région Midi-Pyrénées. "Avant 2005, il existait une pression importante sur le marché du logement étudiant à Toulouse", explique le directeur de l'habitat du Grand Toulouse. Dans un contexte de marché locatif tendu, de nombreux étudiants éprouvent, en effet, des difficultés à s'installer.
"Dès 2003, un groupe de travail a été constitué pour améliorer l'accueil des étudiants et faciliter leur accès au logement". Il a réuni le Crous (centre régional des oeuvres universitaires et scolaires), la direction régionale de l'équipement, la région Midi-Pyrénées, le département de la Haute-Garonne et la communauté d'agglomération du Grand Toulouse. "Parmi les solutions alternatives au logement du Crous, la colocation dans le parc HLM et le recours à des associations ont été privilégiées."

 

Cohabitation senior/étudiant

Le Grand Toulouse a choisi de soutenir deux associations : Likhome qui organise l'accueil d'étudiants étrangers dans des familles toulousaines et Cohabit'âge. Cette association propose de développer le logement intergénérationnel. Autrement dit, elle invite les personnes âgées isolées à accueillir chez elles un étudiant. "Les élus ont été séduits par la démarche. D'un côté, elle offre une solution aux étudiants ne souhaitant pas vivre seuls ou n'ayant pas de moyens. De l'autre, elle peut aider des personnes âgées à rompre leur isolement", précise la Direction de l'habitat. Créée en 2007, l'association met en relation ses adhérents seniors et étudiants. Les frais d'adhésion annuels s'élèvent respectivement à 30 et 20 euros. Les premiers doivent s'acquitter de frais de dossiers fixes d'un montant de 130 euros. Cohabit'âge propose deux formules. Tout d'abord, en échange d'une présence régulière, l'étudiant dispose gratuitement d'une chambre. Autre formule : l'étudiant participe aux charges et dispose d'une plus grande liberté d'horaires. Une fois le binôme constitué, l'étudiant aura payé 350 ou 150 euros de frais de dossiers, en fonction de la formule choisie.

 

Une convention triennale

Le 15 janvier 2008, le Grand Toulouse et Cohabit'âge ont signé une convention triennale. Trois ans, le temps pour qu'une association se consolide et devienne autonome financièrement. La convention triennale oblige l'association à réaliser un prévisionnel sur trois ans du nombre d'étudiants qu'elle envisage de faire accueillir. Une manière pour elle de se projeter dans l'avenir. Un moyen, aussi, d'augmenter de façon pérenne le nombre de logements disponibles et d'étudiants logés.
En août 2008, pour la première année de la convention, l'association a reçu une subvention fixe de 3.500 euros. "Un coup de pouce pour démarrer", indique la direction de l'habitat. Pour les années suivantes, la convention prévoit une subvention forfaitaire, à raison de 200 euros par binôme constitué.

 

Elisa Dupont / PCA pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Communauté d'agglomération du Grand Toulouse

1, Place de la Légion d'Honneur - BP 35821
31505 Toulouse Cedex 5
05 34 41 59 00
05 34 41 59 01
Nombre d'habitants : 584000
Nombre de communes : 25

Christine Monjon

Direction de l'habitat
c.monjon@grandtoulouse.org

Elsa Lecronc

Chargée de mission habitat
e.lecronc@grandtoulouse.org
Haut de page