Pyrénées-Orientales

Cécile Perrin

Le minibus du point information jeunesse sillonne le territoire du Roussillon-Conflent (66)

Citoyenneté et services au public

Dans la communauté de communes Roussillon Conflent, trois points informations jeunesse (PIJ) sont complétés par un minibus aménagé qui se déplace dans les villages les plus reculés. Ce "PIJ itinérant" aide les jeunes des territoires ruraux à réaliser des projets et les accompagne dans leur recherche d’emploi.  

Les élus de la communauté de communes Roussillon Conflent (Pyrénées-Orientales, 16 communes, 17.900 habitants) ont souhaité développer le service jeunesse sur tout le territoire. A côté des dispositifs d’animation classiques (périscolaires et pendant les vacances), l’intercommunalité développe un service distinct pour les jeunes de 12 à 25 ans grâce au déploiement de points information jeunesse, dits "PIJ".

Embauche d’un responsable PIJ avec des objectifs précis

En janvier 2012, la communauté de communes embauche un responsable du point information jeunesse. Sa mission est double : relancer l’un des trois PIJ existant qui connait une faible fréquentation, et développer un PIJ itinérant. "Sur les 16 communes du territoire de Roussillon Conflent, seules trois communes disposent d’un point information jeunesse fixe, indique Nicolas Rubira, responsable du point information jeunesse d’Ille-sur-Têt et du PIJ itinérant. Il fallait trouver une solution pour les jeunes des 13 autres communes."

Trois ans de test à la rencontre des jeunes

De 2012 à 2015, le responsable PIJ se rend dans les collèges et les lycées du territoire pour faire connaître le dispositif. Il profite aussi des permanences de la mission locale pour rencontrer les jeunes. "J’ai également mis en place des animations, notamment des jeux dans les villages pendant la période estivale, raconte-t-il. Autant d’occasions de diffuser de l’information et faire de la prévention." Au vu du bilan positif, les élus décident de conforter l’itinérance

2016 : un minibus aménagé été comme hiver

En 2016, la commuantué de communes achète un minibus et l’aménage. Le financement provient de la CAF au titre de l’autonomie des jeunes et d’une participation de la communauté de communes. Les animations de la période estivale se poursuivent désormais autour du minibus. Le reste de l’année, le PIJ itinérant se déplace ponctuellement d’un village à un autre, les mercredis et pendant les vacances scolaires pour aider les jeunes en fonction des projets en cours.

Projet des jeunes : aide au montage de junior associations

Le responsable du PIJ écoute les besoins exprimés par les jeunes et les accompagne : "Je les aide par exemple dans le montage de junior association et la recherche de financements. Actuellement, quatre junior associations ont été montées."
Avec de belles réussites. "Sur la commune de Montalba-le-Château (149 habitants), les jeunes ont réussi à monter une fête qui attire 3.000 personnes et qui se renouvelle tous les ans. Ils peuvent ainsi financer un séjour de ski de trois jours chaque année ! Ils ont aussi obtenu de la mairie le prêt d’un local."
Autre projet à Bouleternere (903 habitants) : des jeunes, fans de sport de glisse, veulent réaménager l’espace sportif du village en skate park. Ils organisent avec le soutien des élus et des parents un chantier de jeunes à l'été 2017.

Dans les villages, et aussi sur les réseaux sociaux

Le responsable du PIJ organise dans les villages des animations en soirée "Un bon moyen de créer une relation de confiance avec les familles", estime-t-il. Présent sur les réseaux sociaux, il repère les demandes et propose son aide pour la rédaction de CV ou la préparation aux entretiens d’embauche. Il a ainsi rapproché des jeunes en recherche d’emploi avec les services Enfance de la communauté de communes qui ont besoin de renforts ponctuels dans le service de restauration scolaire ou de l’accueil périscolaire.

150 à 200 jeunes reçus par mois

"Le point information jeunesse crée du lien dans les villages et les jeunes commencent à identifier le PIJ comme une référence." C’est ainsi que le point Cyber du PIJ d’Ille-sur-Têt, accueille entre 1.500 et 2.000 jeunes chaque année.
En 2017, les trois PIJ et le PIJ itinérant ont réalisé des entretiens individuels auprès de 150 à 200 jeunes par mois - notamment autour de la recherche d’emploi- , soit une fréquentation multipliée par deux depuis 2013. L’implication de l’animateur, le soutien sans faille de la hiérarchie et la volonté des élus y sont pour beaucoup.

Rester force de proposition

Les idées ne manquent pas. En 2016, les PIJ de la communauté avaient mis en place un forum des métiers à partir d’un questionnaire aux collégiens sur le métier de leur rêve. Lors cette journée, les adolescents ont rencontré des vétérinaires, secrétaires, avocats ou médecins. Dans les prochains mois, le PIJ initiera une réunion entre les quatre junior associations du territoire, de quoi faire naître de nouveaux projets !

Contact(s)

Communauté de communes Roussillon-Conflent

1 Rue Michel Blanc, BP 5
66130 Ille-sur-Têt
04 68 57 86 85
contact@roussillon-conflent.fr
Nombre d'habitants : 17900
Nombre de communes : 16
Nom de la commune la plus peuplée : Ille-sur-Têt (5375 hab.)

Robert Olive

Président

Nicolas Rubira

Responsable du Ppint Information jeunesse et PIJ itinérant
pij.ille@roussillon-conflent.fr
Haut de page