Les 100 "manufactures de proximité" : lancement de la procédure de sélection

Un peu plus d’un mois après l’annonce par le Premier ministre de la labellisation de 100 "manufactures de proximité", la procédure de sélection a été lancée le 7 octobre. Elle se déroulera en trois vagues jusqu’au printemps 2022.

Depuis quelques mois, à Saint-Germain-Laprade, petite bourgade de 3.600 habitants en Haute-Loire, artisans et entrepreneurs peuvent profiter, moyennant abonnement, d’ateliers partagés abrités dans les locaux de l’Afpa. La "manufacture" leur met à dispositions des machines, des outils ; elle se veut un "appui à la création d’entreprise". Le projet repose sur un partenariat entre l’Afpa, la communauté d’agglomération du Puy-en-Velay, la chambre des métiers et de l’artisanat et le réseau Make ici… Un exemple inspirant qui a retenu l’attention de France Tiers-Lieux dans son rapport "Nos territoires en action" remis au gouvernement le 27 août. Sur ce modèle, le Premier ministre avait alors annoncé une enveloppe de 30 millions d’euros pour développer 100 "manufactures de proximité" dans le cadre du plan de relance (voir notre article du 31 août 2021). La sélection est désormais ouverte : un appel à manifestation d’intérêt (AMI) a été lancé ce jeudi 7 octobre en trois vagues d’ici au printemps 2022. Pour la première vague, les candidats devront envoyer leur dossier (à ce lien) avant le 4 novembre 2021.
"Tiers-lieux productifs, ces manufactures animent et apportent des services à une communauté professionnelle. Ce sont des petites unités de production locale qui sont en capacité de recréer de l’activité localement", précisent le ministère de la Cohésion des territoires et le ministère délégué chargé des PME, dans un communiqué.

"Les manufactures de proximité contribuent à la relocalisation"

Cet AMI s’inscrit dans le cadre du programme "Nouveaux lieux, nouveaux liens" porté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires, en collaboration avec l’association France Tiers-Lieux "qui coordonnera l’accompagnement des lauréats". Les manufactures labellisées recevront un appui en ingénierie (phase d’incubation et phase d’accompagnement sur mesure afin d’assurer la viabilité du projet), suivi d’un soutien à l’investissement pour l’achat de matériels mutualisés, et d’un soutien pour financer le développement des manufactures (formation, gestion des frais de fonctionnement et des ressources humaines).
"Les manufactures de proximité contribuent à la relocalisation de nos activités artisanales et entrepreneuriales, au déploiement de la formation et la transmission des savoir-faire et participent ainsi de la redynamisation des territoires", soulignent les deux ministères. Le gouvernement cible plus particulièrement les petites et moyennes villes, les territoires ruraux et les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle