Les deux tiers des structures sportives se disent dans l’incapacité de reprendre leur activité

Selon une enquête du Cosmos (Conseil social du mouvement sportif, représentant les entreprises et associations employeuses), les deux tiers des structures sportives sont dans l’incapacité de reprendre leur activité malgré le déconfinement. 
L'enquête qui a recueilli 2.572 réponses, dont 92% émanent de clubs associatifs, ligues et organes déconcentrés des fédérations, nous apprend que 85,5% des structures ont pris connaissance des guides de reprise édictés par le gouvernement. À la question de savoir si leurs recommandations semblent compatibles avec la reprise des activités, 79,2% répondent par l'affirmative.
Pour les structures qui ont pu reprendre, des difficultés demeurent et sont souvent liées aux rapports avec les propriétaires des équipements, le plus souvent des collectivités locales. Ainsi, le fait de ne pas être propriétaire des locaux est la première difficulté citée (30,7% des répondants), tandis que le nettoyage des locaux, qui relève aussi de la collectivité, arrive en deuxième position (25,6% des répondants).
Quant aux raisons de non-reprise de l'activité, elles tiennent pour 75,5% dans le fait que l'activité pratiquée n’a pas reçu d’autorisation de reprise (sports collectifs, sports de contact, sports pratiqués en lieux couverts), pour 17,2% à une fermeture administrative locale et pour 6,3% à l'impossibilité de mettre en place les conditions sanitaires de reprise édictées.
Depuis le 2 juin, le gouvernement a autorisé la réouverture des équipements sportifs de plein air, et de ceux couverts en zone verte. La pratique est toutefois soumise à des restrictions : pas de rassemblement de plus de dix personnes dans l’espace public, distanciation physique, interdiction des sports collectifs ou de combat, application des gestes barrières et aucun contact entre pratiquants.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle