Localtis

Les dispositifs "petits déjeuners à l'école" et "cantine à un euro" étendus

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, et Christelle Dubos, secrétaire d’État aux solidarités et à la santé, ont annoncé, le 23 février 2020, leur volonté d'augmenter le nombre de bénéficiaires de petits déjeuners gratuits à l'école et d'étendre la cantine à un euro aux écoles maternelles.
Dans un communiqué commun, les ministres disent viser 200.000 élèves bénéficiaires des petits déjeuners gratuits à l’école en 2020 pour un budget de 12 millions d’euros, soit le double par rapport à 2019, année au cours de laquelle 110.000 élèves d'écoles maternelles et primaires volontaires situées en REP, REP+, QPV hors REP et dans certaines zones rurales ont bénéficié de cette mesure.
Quant à la cantine à un euro, elle a bénéficié en 2019 à 8.000 élèves de 150 petites communes rurales, soit plus de 220.000 repas servis. En 2020, le dispositif, doté de 5 millions d’euros, sera élargi aux écoles maternelles à la demande des élus locaux "qui avaient souhaité une évolution […] pour mieux prendre en compte les besoins de ces communes rurales", précise encore le communiqué. L’objectif est que 40.000 élèves puissent en bénéficier cette année. La cantine à un euro prévoit le financement d’une part des repas servis si la commune volontaire met en place ou a mis en place une tarification sociale progressive, avec une tranche la plus basse à un euro au maximum par repas et par enfant. 
Ces deux mesures s'inscrivent dans la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, présentée par le président de la République en septembre 2018.
 

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page