Les "employeurs engagés" de l’économie sociale et solidaire rappellent leur "rôle essentiel dans la relance"

"Les employeurs de l’économie sociale et solidaire persistent et signent dans leur volonté de rester différents et la crise n’a rien enlevé à leur détermination", a affirmé Hugues Vidor, président de l’Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire (Udes), le 23 novembre 2021 lors d’une conférence de presse. Selon une enquête menée par l’Udes avec le soutien d’Aesio Mutuelle, 69% des 700 employeurs de l’ESS interrogés "considèrent que la réalisation de missions d’intérêt général et d’utilité sociale constitue un facteur différenciant l’ESS de l’économie de marché traditionnelle ou de la fonction publique". La grande majorité d’entre eux (90%) versent une contribution à la formation professionnelle supérieure à la contribution légale. 58% de ces employeurs revendiquent la participation des salariés à la vie et aux orientations de l’entreprise comme "une des spécificités de l’ESS". Enfin, la constance du dialogue (professionnel, social) dans l’entreprise constitue une priorité managériale pour 64% des employeurs répondants. 

Sur la base de cette enquête, l’Udes lance la démarche "Employeurs engagés", invitant l’ensemble des employeurs du réseau à "faire plus et mieux pour la qualité de vie au travail, le parcours professionnel des salariés, la gouvernance démocratique, le dialogue social ou encore la transition écologique". À travers l’union de 23 groupements et syndicats d’employeurs (associations, mutuelles et coopératives) et de 16 branches professionnels, l’Udes représente quelque 30.000 employeurs. L’enjeu est notamment, pour Hugues Vidor, de "donner aux employeurs la possibilité de s’auto-évaluer" dans ces différents domaines (voir notre article du 10 juin 2020 sur la plateforme de mesure de l’impact social de l’Udes). Des indicateurs de suivi seront partagés et un baromètre sera publié tous les deux ans pour mesurer les efforts des employeurs du réseau.

L’Udes adresse enfin un manifeste aux candidats à l’élection présidentielle de 2022, pour rappeler en particulier, selon son président, que "l’ESS joue un rôle essentiel dans la relance de l’économie et dans la réponse aux défis sociétaux", dans des domaines aussi variés que "la lutte contre décrochage scolaire, le soutien à l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, la lutte contre l’exclusion et le chômage, le développement de l’économie circulaire et la promotion de l’économie du partage grâce au numérique".

 

Pour aller plus loin

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle