Les maisons sport-santé montent en puissance

Les maisons sport-santé (MSS) avancent à bon rythme. Une seconde vague de labellisation a permis à 150 nouvelles structures d'entrer dans le dispositif depuis le début de l'année 2021, ce qui porte à 288 le nombre de MSS sur l'ensemble du territoire national.

Alors que dix départements métropolitains ne comptaient aucune MSS l'an passé, tous sont désormais dotés d'au moins une structure, à l'exception de la Corse-du-Sud. Dans plusieurs départements où une MSS avait été implantée dès 2020, on observe une forte augmentation du nombre de nouvelles créations : le Nord est passé de trois à neuf MSS, le Val-de-Marne de deux à neuf, tandis que la Seine-Saint-Denis et la Gironde passaient de deux à sept.

Les MSS regroupent différentes institutions : collectivités territoriales, centres hospitaliers, associations sportives, établissements publics. Elles peuvent accueillir du public dans un lieu pérenne dédié ou encore prendre la forme d'espaces digitalisés ou de structures itinérantes. Elles sont ouvertes à tous les publics et particulièrement aux personnes en bonne santé qui reprennent le sport, aux personnes souffrant d’affections de longue durée à des fins de santé, de bien-être ou thérapeutiques, et aux personnes souffrant de maladies chroniques pour lesquels l’activité physique est recommandée. Près de 70.000 personnes sont aujourd’hui accompagnées dans les MSS, dont 40.000 dans des parcours individualisés.

Le gouvernement conserve son objectif initial de 500 créations de maisons sport-santé à l'horizon 2022. Un nouvel appel à projets sera diffusé dans les semaines à venir. 3,5 millions d'euros ont été inscrits dans la loi de finances pour 2021 afin d’optimiser la montée en puissance du dispositif.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle