Localtis
Anne Lenormand / Localtis

Lutte contre la précarité énergétique : un guide des bonnes pratiques destiné aux collectivités

Energie

Social

France

L'Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) vient de publier un guide pratique pour les collectivités qui souhaitent porter ou développer un projet de prévention de la précarité énergétique sur leurs territoires. Il présente aussi des retours d'expériences détaillés sous forme de 12 "fiches d'actions exemplaires".

Quelles sont les étapes clés et les bonnes pratiques à suivre pour mettre en œuvre des projets de lutte contre la précarité énergétique au niveau territorial ? Un guide publié par l'Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE) entend fournir la marche à suivre aux collectivités qui souhaitent développer de telles initiatives pour les ménages les plus vulnérables. Selon l'ONPE, au cours de l'hiver dernier, 30% des foyers en France ont déclaré avoir restreint leur consommation d'énergie en raison de son coût et 15% au moins disent avoir souffert d'une sensation de froid chez eux. L'Observatoire estime aussi qu'en 2017, 11,6% des ménages appartenant aux trois premiers déciles de revenus ont consacré plus de 8% de leurs revenus au chauffage dans leur logement, soit 3,3 millions de ménages ou 6,7 millions de personnes.
Le guide qu'il vient d'éditer, ainsi que les fiches synthétiques "actions exemplaires" qui l'accompagnent, s'appuient sur des retours d'expériences de collectivités qui ont développé des projets de lutte contre la précarité énergétique reposant sur différents types d'actions : sensibilisation des ménages, repérage sur le terrain, conseils aux ménages pour qu'ils puissent mieux gérer leur consommation d'eau ou d'énergie, mesures d'accompagnement à la mise en œuvre de travaux et à leur suivi.

Six étapes à suivre

Six étapes clés jugées essentielles pour le lancement et le bon déroulé d'un projet de lutte contre la précarité énergétique sont identifiées : réaliser un état des lieux de l'existant (identification des ressources et informations disponibles sur le territoire, cartographie des acteurs mobilisables, fixation des besoins prioritaires) ; définir le positionnement stratégique du projet pour déterminer les leviers d'intervention à moyen et long terme ; concevoir un modèle économique approprié aux objectifs fixés et aux ressources mobilisables afin d'anticiper les investissements requis ; mettre en œuvre des dispositifs de gouvernance adaptés et bien dimensionnés, du fait du nombre et de la diversité d'interlocuteurs impliqués sur cette thématique ; favoriser l'appropriation du projet par ses bénéficiaires et ses participants ; définir les indicateurs et critères de réussite et prévoir des dispositifs d'évaluation de l'efficacité du projet. Les 12 fiches actions présentent quant à elles des témoignages de porteurs de projets (conseils départementaux, villes, CCAS, acteurs de l'habitat, EDF…). D’un format de 4 pages, elles comprennent une présentation succincte du dispositif (historique, objectifs, prestations, etc.), une description de son fonctionnement (modèle économique, partenaires, chiffres clés) et une analyse critique synthétique (retour d’expérience, points forts, difficultés rencontrées).   
 

Haut de page