Développement culturel - Marseille candidate au titre de capitale européenne de la culture 2013

Après Saint-Etienne - et alors que l'appel d'offres du gouvernement n'interviendra qu'en 2007 - Marseille est la deuxième ville à se déclarer officiellement candidate au titre de capitale européenne de la culture en 2013. Baptisé "Marseille Provence 2013", le projet entend associer la cité phocéenne et l'ensemble de la région, ainsi que les acteurs socio-économiques. Une cinquantaine de communes des Bouches-du-Rhône auraient déjà donné leur accord. Parmi les membres fondateurs figurent ainsi Arles, Martigues et Toulon (Var). En revanche, Aix-en-Provence - ville phare en matière culturelle - a accueilli froidement la proposition marseillaise, ce qui a conduit Jean-Claude Gaudin à déplorer la "frilosité" d'Aix et à renouveler son appel à rejoindre la candidature.

La mairie s'est par contre dotée d'un atout de poids en recrutant, pour piloter le dossier, Bernard Latarjet, ancien conseiller chargé de la culture auprès de François Mitterrand et jusqu'alors président de l'établissement public du Parc de la Villette. Lors de la conférence de presse de présentation du projet, le 14 décembre 2006, ce dernier a souligné les atouts de Marseille, qui est déjà "la capitale européenne des suds" et bénéficie de "la richesse et la diversité des équipes et des lieux" et de la capacité à "marier culture savante et populaire". La partie est toutefois loin d'être gagnée : outre Saint-Etienne, d'autres villes pourraient également se déclarer candidates, comme Lyon, Nantes ou Toulouse.

2013 : la France et la Slovaquie

Opération conçue pour contribuer au rapprochement des peuples européens, les capitales européennes de la culture ont été créées en 1985 par le Conseil des ministres de l'Union européenne, à l'initiative de Mélina Mercouri, alors ministre grecque de la Culture. Depuis Athènes en 1985, la capitale européenne de la culture est actuellement désignée chaque année - sur la base d'un programme présenté par les candidates - par le Conseil des ministres de l'Union, sur la base de l'avis d'un jury composé de sept hautes personnalités indépendantes, expertes du secteur culturel. Les candidatures se limitent toutefois à un seul pays, l'Union ayant établi un tour de rôle pour éviter la concurrence entre villes européennes. Elargissement oblige, deux villes européennes seront désignées chaque année à partir de 2007. En 2013, ce sera ainsi le tour de la France et de la Slovaquie. Depuis sa création, trois villes françaises ont bénéficié de ce label prestigieux : Paris (1989), Avignon (2000) et Lille (2004).

 

 Jean-Noël Escudié / PCA

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle