Tarn

Micro-crèches en secteur rural gérées sous forme associative (81)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

La communauté de communes Centre Tarn a développé son offre d’accueil de la petite enfance en partenariat avec des associations du territoire. Un partenariat gagnant-gagnant illustré par l’ouverture d’une seconde micro-crèche en 2012.

Entre Albi et Castres, la communauté de communes Centre Tarn (16 communes, 10.600 habitants) a en charge la compétence Petite Enfance et cherche à adapter la taille des structures d’accueil selon leur localisation. "Nous jouons la carte de la complémentarité, avec d’une part des structures multi-accueil dans les bourgs qui accueillent jusqu’à trente enfants, d’autre part des micro-crèches de proximité qui répondent aux besoins du secteur rural, indique Jean-Luc Cantaloube, président de la communauté de communes. Le concept de micro-crèche avec ses critères et ses contraintes plus souples que dans une structure classique nous aide à couvrir au plus près les besoins dans les territoires moins denses" (voir encadré). Autre orientation prise par la communauté de communes : confier à des associations la gestion des structures d’accueil. "Cette culture de partenariat avec les forces vives du territoire, nous l’avons développée dans différents domaines", observe l’élu.

S’appuyer sur les forces vives du territoire

Tout est parti d’une initiative de l’association "Ma 2e maison", qui a souhaité créer une première micro-crèche sur le territoire intercommunal. La structure est ouverte en 2008 dans une commune rurale de 452 habitants, et est soutenue financièrement par la communauté de communes et la CAF. Dans la foulée, l’EPCI décide la création d’une deuxième micro-crèche dans une autre commune rurale de 500 habitants. Le budget d’investissement pour ce bâtiment basse consommation s’élève à 410.000 € HT, financé à 70% par les partenaires que sont l’Europe, via Leader, le conseil général, le conseil régional et la CAF. Pour la gestion de la structure, la communauté de commune fait appel à l’association "Ma 2e maison". Les avantage permis par la mutualisation des ressources sont évidents : les deux micro-crèches n’ont qu’une seule responsable technique, des échanges de personnels peuvent avoir lieu pour compléter des temps partiels ou assurer des remplacements, le matériel est partagé, comme le minibus par exemple. De même, la cuisine installée dans la première micro-crèche fournit désormais les repas aux deux structures.

Un partenariat encadré

"Notre approche partenariale repose sur une répartition des rôles très précise dès le départ, précise le président. L’association, qui gère les demandes de places, s’est engagée à privilégier les enfants de la communauté de communes. La micro-crèche nous garantit ainsi un équilibre territorial des services de proximité". Cette proximité avec les familles est encore accentuée par le mode de gestion. "En effet, les parents, membres de l’association, en sont aussi les gestionnaires et participent aux prises de décisions, explique Fabienne Cazagou, coordinatrice Enfance Jeunesse de la communauté de communes. Grâce à cela, les horaires d’ouverture proposent un accueil dès 7h le matin, pour s’adapter aux besoins des parents travaillant dans le secteur médico-social ou sur les marchés." Pour Balbina Guttierez, fondatrice de l’association "Ma 2e maison" et responsable technique des deux micro-crèches, "réussir un tel partenariat impose, en plus de satisfaire les parents, de montrer notre capacité à une bonne gestion associative". La communauté de communes suit en effet la gestion via l’examen des budgets et comptes de résultats… De plus, un comité de pilotage réunit au moins deux fois par an la CAF, la Mutualité sociale agricole, la protection maternelle et infantile, la communauté de communes et l’association gestionnaire pour un suivi et une évaluation.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

 

Bon à savoir
Une micro-crèche répond au besoin de proximité et de souplesse qui convient bien au milieu très rural. La réglementation limite à 10 le nombre d’enfants pouvant être y accueillis, et impose un taux d’encadrement moins important que dans une structure multi-accueil.

Contact(s)

Communauté de communes Centre Tarn

2 bis, boulevard Carnot
81120 Realmont
05 63 79 21 27
05 63 79 21 28
Nombre d'habitants : 10644
Nombre de communes : 16
Nom de la commune la plus peuplée : Realmont (3382 hab.)

Jean-Luc Cantaloube

Président
direction@centretarn.fr

Fabienne Cazagou

Coordinatrice Enfance Jeunesse
vie-sociale@centretarn.fr

Association Ma 2e maison

81120 Saint-Lieux la Fenasse
05 63 55 79 76
ma2ememaison@orange.fr

Balbina Guttierez

Responsable technique
Haut de page