Nevers : un coussin pour garder le contact (58)

Quelques mois avant le confinement du printemps 2020, le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Nevers a la bonne idée d’équiper d’un coussin communicant, les résidents de l’Ehpad qu’il gère. Une expérimentation réussie qui a aussi permis à ses concepteurs d’améliorer leur produit.

C’est à l’occasion d’une visite d’un salon high-tech à Tel Aviv en 2016 que Denis Thuriot, maire de Nevers et président du Centre communal d’action sociale (CCAS), a découvert Viktor, le coussin connecté. Un objet communicant imaginé par un Français, Alain Tixier, pour rompre l’isolement des personnes âgées et les aider à communiquer numériquement le plus simplement possible. « J’ai été tout de suite séduit par le concept et lui ai proposé de venir le tester à Nevers », raconte l’élu. Il faut dire que Viktor s’inscrivait pleinement dans la stratégie smart city nivernaise, un projet au carrefour du développement économique, de l’innovation et de l’inclusion numérique.

En septembre 2018, la jeune société niçoise accepte de créer une antenne à Nevers en rejoignant l’incubateur de l’agglomération, l’Inkub. Mais plus que des locaux, l’entreprise cherche à peaufiner son produit en trouvant des terrains d’expérimentation et des relais de communication. C’est ainsi que l’entreprise est mise en relation avec le CCAS de la ville, pour tester son produit dans deux établissements pour personnes âgées. Les premiers essais sont concluants et la collectivité décide en 2019 d’acquérir 90 coussins, mis à disposition des quelque 80 résidents de l’Ehpad Daniel Benoist.

Un coussin connecté à la télévision

Concrètement, le kit comprend un coussin, une webcam et un boîtier pour une connexion sans fil à la télévision. Le coussin permet d’écouter de la musique ou des livres audios, de regarder des films ou encore de jouer. Mais c’est surtout un outil pour communiquer en visioconférence ou par mail avec des proches. Pour accéder à tout cela, la personne dispose d’une interface ultra-simplifiée, pour sélectionner un service puis naviguer sur l’écran de télévision. En tissu, le coussin est agréable au toucher, ne risque ni de s’égarer, ni de se casser en tombant. Un coussin « proposé et non pas imposé » aux résidents, et qui peut être utilisé seul ou en groupe.

« Ces coussins ont trouvé immédiatement leur intérêt pendant le confinement du printemps 2020, à une époque où les seniors étaient coupés de leurs proches. Nous leur avons même proposé d’assister à un concert », raconte le maire. Pour accompagner les personnes âgées, le CCAS a mobilisé les deux médiateurs de sa cellule inclusion numérique. Ces derniers se rendaient dans l’Ehpad pour aider les résidents à manipuler le coussin et exploiter pleinement ses potentialités, avec pour principale limite une connexion Wifi qui n’était alors pas bien dimensionnée. À l’issue du confinement, avec la réouverture des visites, le niveau d’usage a diminué assez logiquement. « Nous avons là une nouvelle forme de médiation numérique à développer », souligne Denis Thuriot.

Ajout d’un bouton urgence

L’expérience s’est révélée utile pour la jeune start-up pour enrichir Viktor en nouvelles fonctionnalités. Lors des premiers tests, les professionnels de l’action sociale ont en effet exprimé le besoin d’un bouton « appel d’urgence », fonction utile en établissement mais surtout pour les personnes âgées résidant à domicile. Cette fonction est désormais proposée systématiquement. Des expérimentations ont aussi été menées sur la commande de produits locaux, en partenariat avec les commerces de proximité. En outre la jeune société a pu bénéficier d’une grande visibilité, y compris au Québec et au Consumer electronic show (CES) de Las Vegas, et a été présentée dans le cadre du Sommet International de l'Innovation en Villes Médianes (Sivim) organisé par Nevers.

Le point sur les chiffres

L’acquisition de la centaine de coussins, leur installation et les frais de maintenance représentent un coût de 80 000 euros pour Nevers.

Pour son hébergement dans l’Inkub de l’agglomération la société a bénéficié d’un loyer réduit de 50 % la première année. Elle a ensuite intégré le Village by CA avant de s’installer définitivement dans le centre-ville.

Commune de Nevers

Nombre d'habitants :

33279
1 place de l'Hôtel de Ville
58 000 Nevers

Denis Thuriot

Maire

Françoise Georgelin

Centre communal d'action sociale - Responsable Pôle Solidarités - Insertion