Manche

Parentibus : service d'écoute itinérant en centre Manche (50)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

13 communes du centre Manche reçoivent tous les quinze jours la visite du Parentibus, un bus aménagé où des bénévoles écoutent les habitants en situation d’isolement ou de difficultés familiales. Géré par une association, il est soutenu par de nombreux partenaires et collectivités.

Depuis 2014, le Parentibus, sillonne les routes du centre Manche pour stationner une demi-journée tous les 15 jours dans 13 communes, selon un planning bien défini. Ce bus est un lieu d'écoute ouvert à tous les habitants, accueillis grâce à la mobilisation de 35 bénévoles formés.

Lutter contre des situations d’isolement

C’est une juge pour enfants du tribunal de Coutances, Catherine de la Hougue, aujourd'hui à la retraite, qui a imaginé ce service itinérant associatif dont elle est la présidente. Lors de son activité professionnelle, elle avait constaté des situations de grand isolement dans les territoires ruraux. "Cet isolement engendre parfois des situations de détresse familiale qui peuvent être évitées avec une écoute bienveillante."

Des communes associées dès le départ

Dès le départ, les administrateurs de l'association - travailleurs sociaux, instituteur, psychologue... - ont associé les municipalités. "Le maire de Coutances a tout de suite compris et soutenu notre projet, explique la présidente. Il a mis gracieusement un bureau à notre disposition. Les autres équipes municipales sollicitées ont également bien accueilli notre projet et mis à disposition des endroits pour stationner le bus, sur les places de marchés par exemple."

Complémentaire et en lien avec les services sociaux

Les partenaires sociaux du territoire ont aussi été rencontrés afin qu'ils prennent conscience que le Parentibus est bien complémentaire de leurs missions. Les binômes de bénévoles qui accueillent les habitants, du lundi au samedi et en périodes scolaires, offrent un café, écoutent, donnent éventuellement un contact utile, mais ne remplacent pas une assistante sociale. "Le bus n'est pas réservé qu'aux cas sociaux. Chacun peut y venir et discuter...", précise la présidente de l’association.

Un poste de coordinatrice a été créé

Le service fonctionne grâce aux bénévoles, mais aussi avec une coordinatrice qui a été recrutée dès le début, d'abord en service civique puis avec un contrat de travail.
Il a fallu quatre années à l'équipe fondatrice, pour monter le projet, rassembler les fonds d’investissement - CAF, fonds Leader et réserve parlementaire - afin d'acheter le bus (32.000 euros), l'aménager, constituer et former le réseau de bénévoles.
Le fonctionnement du service, salaire compris, revient environ à 50.000 euros par an, financés par la CAF, l'ARS, des fondations, des dons et des opérations financières festives, comme la vente aux enchères d’œuvres d'artistes locaux (17.000 euros en 2012).

475 visites en neuf mois

"Le nombre de 'passagers' à avoir franchi le seuil du bus, était de 275 la première année entre septembre 2014 et juillet 2015. Il est passé à 475 entre septembre 2015 et mai 2016", précise la coordinatrice, Chloë Laurence. Lorsque les personnes entrent dans le bus, les discussions d'abord banales, s'engagent ensuite sur de véritables préoccupations : suicide d'un proche, violence conjugale, grands-parents soucieux d'un enfant divorcé, de la façon de se comporter avec leurs petits enfants qu'ils gardent souvent. Les entretiens sont anonymes, juste comptabilisés pour la CAF.

D'autres Parentibus en projet

L'association souhaite étendre l'initiative dans d'autres territoires de la Manche. En y transposant ce qui fait sa réussite : l'itinérance, la neutralité du lieu, l'accueil convivial autour d'un café, une écoute bienveillante et sans jugement.

Pour le maire de Coutances, Yves Lamy, ce service permet de prendre contact avec des familles qui n'osent pas franchir les portes des services sociaux habituels. "C'est un service original, simple, de proximité et complémentaire à ce que font les travailleurs sociaux de la ville qui en voient le bien-fondé. Il crée du lien social grâce à une relation de confiance qui se tisse avec le réseau des bénévoles. Il est tout à fait transposable ailleurs."

Lucile Vilboux/magazine Village-L’Acteur Rural pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Commune de Coutances

7, Place du parvis Notre-Dame
50200 Coutances
02 33 76 55 55
Nombre d'habitants : 8951

Yves Lamy

Maire

Association parentibus

Centre administratif Les Unelles, Boîte numéro 2, Rue Saint Maur, BP 254
50200 Coutances
06 20 09 13 74
association.parentibus@gmail.com

Catherine de la Hougue

Présidente
association.parentibus@gmail.com
Haut de page