Salon des maires - Patrimoine immobilier des collectivités : 12,5 millions d'euros d'aides à la rénovation

La montée en puissance du programme Actee (Action des collectivités territoriales pour l'efficacité énergétique), porté par la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) et qui cible les bâtiments publics, a fait l'objet d'une présentation le 19 novembre dans le cadre du salon des maires.

Validé en mars dernier et doté d'un budget confortable - 12,5 millions d'euros financé par EDF en tant qu'obligé dans le cadre du dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE) - le programme Actee vise un objectif ambitieux, détaillé lors d'un atelier le 19 novembre, au salon des maires, par Guillaume Perrin, chef du service énergie à la FNCCR : "Il vise à économiser 4,5 TWh à l’horizon 2021, soit près de 20% du total des consommations d’énergie des collectivités en France." Sa spécificité, en vue de massifier ces projets, est de fédérer tous types de collectivités, syndicats d'énergie, EPCI, pays, etc. : "Tous peuvent candidater de façon groupée aux appels à manifestation d'intérêt (AMI) lancés. Ce, sans limite. Plus les collectivités sont nombreuses, mieux c'est", poursuit-il.

Mutualisation des moyens et suivi dans le temps des progrès

Sept groupements, de syndicats d'énergie surtout, ont été retenus l'été dernier à l'issue d'un appel à pilote. "L'AMI consolidé à partir de ces premiers retours (AMI Cedre), qui se clôture le 12 décembre et dont les lauréats seront dévoilés le 22 janvier prochain, cultive cette valeur clé qu'est la mutualisation et peut venir financer des audits énergétiques, le recrutement d'économes de flux ou la mise en place d'outils de mesure et d'analyse du patrimoine bâti à rénover", précise Hadrien Serougne, chargé du volet opérationnel de ce programme qui reste contraint par une limite de temps (il se termine en juin 2021). A titre d'exemple, l'acquisition par une collectivité d'un outil de suivi de consommation énergétique peut être soutenue à hauteur de 50 à 75% de son coût. Pour les recrutements d'experts, le taux d'aide atteint 80% en territoire peu dense. Un site est dédié aux collectivités intéressées. Il intègre des ressources, cahiers des charges, guides, et bientôt un Mooc et un simulateur de projet d'ici la fin janvier. 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle