Localtis

Formation - Plan 500.000 formations : François Hollande salue "la dynamique lancée" dans les régions

Publié le
par
Valérie Grasset-Morel
dans

Emploi

A l'occasion d'un premier déplacement sur le plan "500.000 formations supplémentaires" pour les demandeurs d'emploi, le 12 septembre 2016, le président de la République a promis que l'objectif sera "atteint". Clotilde Valter, secrétaire d'Etat chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage, précise que les entrées effectives dans ce dispositif seront connues dans les premiers mois de l'année 2017.

En déplacement à Montigny-le-Bretonneux (78) à l'Institut de formation commerciale permanente (Ifocop), le 12 septembre, le chef de l'Etat s'est montré optimiste sur l'atteinte des objectifs du plan 500.000 formations supplémentaires pour les demandeurs d'emploi qui vise à multiplier par deux le nombre de chômeurs formés, de 500.000 à un million d'ici la fin de cette année. "La dynamique est lancée, le le dispositif est en place dans toutes les régions", a déclaré François Hollande, à la suite de l'Association des régions de France (ARF) qui, le 6 septembre, se félicitait de "la mobilisation exceptionnelle" des régions. Le chef de l'Etat assure que l'objectif fixé "sera atteint", ce qu'a confirmé à la presse, le 13 septembre, Clotilde Valter, secrétaire d'Etat chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage. Le nombre de personnes inscrites en formation a augmenté de "70%, de décembre 2015 à août 2016".

Au premier semestre, les entrées effectives en formation concernent "400.000 demandeurs d'emploi", assurent François Hollande et Clotilde Valter et si "nous n'avons pas encore atteint l'objectif, nous avons commencé à franchir une étape importante", a souligné le chef de l'Etat. Clotilde Valter souligne qu' "il faut tenir compte du décalage entre les prescriptions des formations par Pôle emploi et les entrées effectives". La ministre a "repéré que les inscriptions ont augmenté très rapidement en mai/juin/juillet derniers", mais elle précise que "les entrées en formation se sont faites ou se feront plus tard". Cet automne par exemple. "Nous souhaitons atteindre l'objectif visé, mais il y aura un décalage. Nous connaîtrons en mars/avril 2017 le nombre d'entrées effectives en 2016", indique Clotilde Valter. Ceci d'autant plus qu'en ce moment même, les régions lancent (ou s'apprêtent à la faire) leurs nouveaux marchés de formation sur la base des diagnostics effectués au niveau des bassins d'emploi. Il faudra ensuite prescrire les formations et décompter les entrées effectives. De plus, ces marchés sont lancés "sans l'assurance de trouver des organismes de formation (marchés infructueux) ni celle de trouver des stagiaires", précise la ministre. Celle-ci ajoute que la commande nationale de formation qui doit être lancée sur les métiers émergents "sera lancée cet automne". Son montant "n'est pas encore défini". L'ARF, lors de sa conférence de rentrée avait "regretté la place excessive laissée par le gouvernement" à cette commande et affirmé son souhait qu'elle soit "dérogatoire".

Haut de page