France Ruralités : un plan national pour des solutions et des accompagnements concrets

Qu’est-ce que le plan France Ruralités ?

Plus de 30% de nos concitoyens habitent en territoire rural.  Comme l’ensemble de la population, ils doivent pouvoir se déplacer, avoir accès à des services publics, au très haut débit, à des soins, ou encore à des commerces proches de chez eux. Les territoires ruraux recèlent aussi d’opportunités pour construire des solutions en faveur d’une transition énergétique et écologique réussie et sont, pour une grande part, les garants de la préservation du vivant et de la biodiversité. Face au changement climatique, ils se trouvent en première ligne et font face à des défis spécifiques qui doivent faire l’objet d’un accompagnement dédié. 

Pour répondre à ces enjeux, l’Etat a élaboré le plan France Ruralités et le programme associé Villages d’avenir auquel la Banque des Territoires a souhaité apporter sa contribution, avec cinq grands axes d’accompagnement.

 

Soutenir davantage les communes rurales dans la conduite de leurs projets grâce au lancement d’un nouveau programme de l’ANCT, baptisé « Villages d’Avenir » 

Ce programme d’ingénierie s’appuie sur le recrutement de 100 chefs de projets (+ 20 chefs de projet mis à disposition par le CEREMA), installés dans les préfectures et sous-préfectures des territoires les plus ruraux. 

Ils ont pour mission d’accompagner les maires de petits villages à passer de l’idée au projet. Les maires candidatent auprès de leur préfet de département, par groupe de 2 à 8 communes, afin de constituer un groupement de petits villages, unis par un projet collectif autour de l’habitat, des transports, du patrimoine ou encore de la santé. 

 

La rémunération des aménités environnementales (100 millions d’euros) 

Les ruralités contiennent 90% des surfaces protégées françaises et possèdent de nombreuses ressources, indispensables à la transition écologique (forêt, eau, sols, biodiversité, etc.). La rémunération des aménités rurales, d’un montant de 100 millions d’euros (dotation biodiversité), doit ainsi permettre aux territoires ruraux de protéger et développer leur patrimoine naturel.  

 

Apporter des solutions aux problèmes du quotidien des habitants des campagnes grâce à un ensemble de mesures concrètes et immédiates 

Le plan France Ruralités prévoie le déploiement de 100 nouveaux « médicobus » à travers le territoire, la pérennisation du fonds de soutien aux commerces ruraux avec un abondement de 60 millions d’euros sur 3 ans, la création d’un fonds de 30 millions d’euros sur 3 ans pour soutenir et investir dans les mobilités du dernier kilomètre (vélo, transport à la demande, mobilités solidaires, etc.), et une quinzaine d’autres mesures. 

 

La refonte des zones de revitalisation rurale (ZRR) 

La refonte des ZRR permettra d’actualiser la carte de la géographie prioritaire des territoires ruraux pour dynamiser et continuer à revitaliser les petites communes via des aides économiques afin de soutenir notamment l’installation d’entreprises, de professionnels de santé.

 

Vers une meilleure compréhension et un suivi des ruralités  

La Ministre Dominique Faure a souhaité installer la mise en place d’un conseil scientifique qui poursuivra différents objectifs tels que :  

  • Evaluer et orienter les politiques publiques en direction des ruralités ; 
  • Mettre en débat les enjeux prospectifs des territoires ruraux dans les transitions ; 
  • Rassembler et produire des connaissances sur les ruralités.

> En savoir plus sur l'offre de la Banque des Territoires dans le cadre du dispositif