Pompey donne la parole aux personnes handicapées

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Meurthe-et-Moselle

Depuis 2004, la commune de Pompey, en Meurthe-et-Moselle, anime un groupe de parole réunissant des habitants handicapés qui expriment leurs difficultés quotidiennes, notamment pour se déplacer. L’objectif est de rechercher des solutions adaptées et de les mettre en œuvre.

A la fin des années 1990, le conseil général de Meurthe-et-Moselle avait mis en place un groupe de parole dédié aux personnes souffrant d'un handicap physique. Mais, les réunions étant organisées à plus de 30 km de Pompey (5.229 habitants), peu de personnes handicapées de la commune les fréquentaient, toutes n’ayant pas les moyens de s’y rendre.
En 2001, les élus de Pompey mettent en place un groupe de réflexion sur l’accessibilité. Toujours opérationnel aujourd’hui, il rassemble des élus, des personnes handicapées en fauteuil ou non et des agents des services techniques de la commune. Certaines initiatives proposées par le groupe de travail sont réalisées grâce au financement de la commune. En 2010, par exemple, la municipalité souhaite aménager un ascenseur accessible aux fauteuils roulants dans le centre culturel. Le budget prévisionnel s’élève à 16.000 euros.
"Les membres du groupe ‘Accessibilité’ ont émis l’idée d’un groupe de parole, moins formel et plus intimiste", explique Régine Grandury, adjointe au maire chargée de l’action sociale et des personnes handicapées et par ailleurs vice-présidente du centre communal d'action sociale (CCAS). Elle organise une première réunion de ce groupe de parole en 2004, rassemblant autour d’elle huit personnes handicapées. "Au tout début, nous nous sommes promenés dans la ville avec des personnes en fauteuil mécanique ou électrique. Elles nous ont montré les difficultés qu’elles pouvaient rencontrer pour descendre des trottoirs ou se rendre à La Poste", se souvient Régine Grandury. Résultat concret de cette démarche : l’aménagement d’abaisse-trottoir ou de rampe, au cas par cas, en fonction des besoins des membres du groupe. Les travaux réalisés se situent dans la limite des 5.000 euros de budget alloués par la ville aux projets présentés par le groupe de parole. Pour sa part, le CCAS prend en charge le transport des personnes handicapées qui assistent au groupe de parole, à hauteur de 1.200 euros par an.

Au programme : résolution de problèmes et échange d’astuces

Entre 2004 et 2006, ce groupe s’est réuni huit fois par an en moyenne, à raison de deux heures par séance. Les discussions organisées étaient de deux temps : la première heure "à bâtons rompus", ou chacun partage son expérience et fait part d’astuces originales (l’usage d’une ventouse de vitrier pour s’extirper d’une baignoire... !) et beaucoup d’autres idées pour gagner en autonomie° ; La deuxième heure consacrée à un thème particulier, choisi lors de la réunion précédente. Un intervenant bénévole extérieur y participait.
Entre 2006 et 2007, le groupe ne s’est pas réuni suite au décès de plusieurs personnes handicapées qui en faisaient partie. Mais depuis 2008, l’activité reprend progressivement. Mais il faut surmonter de grosses difficultés, par exemple pour les participants présentent des pathologies graves et évolutives. "Leurs possibilités de déplacement peuvent se dégrader au fil du temps, et les personnes mises à disposition pour leur transport ne sont pas forcément habilitées à les aider à se déplacer ", poursuit la vice-présidente du CCAS.
Régine Grandury souhaite tout de même que le groupe de paroles perdure. Régulièrement, une annonce dans le journal communal invite les personnes volontaires à se manifester pour y participer. "C’est un projet qui rapproche les gens et qui a une véritable utilité dans la vie quotidienne. Et il y a toujours de nouveaux volontaires pour renouveler l’activité de ce groupe."

Elisa Dupont / PCA pour la rubrique Expériences du site Mairie-conseils

 

Centre Communal d4Action Sociale (CCAS)

36 rue des Jardins Fleuris
54340 Pompey
action-sociale.mairie@pompey.fr

Contact

Mairie de Pompey

36 rue des Jardins Fleuris
54340 Pompey

Régine Grandury

Adjointe au maire, chargée de l'action sociale et des personnes handicapées
Haut de page