Localtis, un média Banque des territoires

Pour l’APVF, le vieillissement des équipements sportifs est un enjeu urgent

"Le vieillissement des équipements est un véritable enjeu auquel les collectivités et l’Etat vont devoir urgemment trouver des réponses", a déclaré Christophe Bouillon, président de l’APVF (Association des petites villes de France), lors d’une réunion organisée le 14 mai par l’Union sport et cycle, organisation professionnelle du secteur de la fabrication de matériel de sport. Placé sous le thème "Quelles pratiques et équipements sportifs dans la ville ?", ce rendez-vous rassemblait une vingtaine de participants issus du monde de l’entreprise, des élus, des représentants associatifs et des experts.

Comme l’a rappelé le président de l’APVF, il y a dix ans déjà, la Cour des comptes pointait du doigt la vétusté des équipements sportifs. Pour l’association, avec près de 85% des infrastructures sportives relevant des collectivités, l’enjeu est de taille pour les élus et leurs équipes.

Liée à la vétusté des équipements, la question de l’efficacité énergétique des équipements a également été jugée "prioritaire" par Christophe Bouillon, qui propose de sensibiliser les élus en mettant "l’accent sur les économies importantes que peuvent engendrer des travaux de rénovation thermique".

Enfin, le président de l’APVF a estimé nécessaire d’adapter les équipements aux besoins exprimés par les habitants par l’intermédiaire des associations ou entreprises locales, et précisé qu’en matière de gestion des infrastructures sportives il fallait faire "de la dentelle". Selon lui, si le rôle de l’intercommunalité est essentiel, les villes doivent pouvoir "garder la main" sur la gestion des structures de proximité".

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle