Rancon accompagne l'installation d'agriculteurs en vente directe (87)

Pour maintenir un tissu rural vivant et proposer des produits locaux aux habitants, la commune de Rancon soutient l'installation d'agriculteurs en vente directe. Sur la ferme de Châtres, 3 agriculteurs, fermiers de terres acquises par la foncière Terres de Liens, proposent depuis 2 ans un marché de producteurs locaux sur site. Une réalisation qui n'a eu aucun coût financier pour la commune et garantit le maintien en bio de terrains agricoles à long terme.

À mi-chemin entre Bellac et Châteauponsac, au bord de la départementale 1, la ferme de Châtres ouvre chaque mercredi après-midi ses portes pour vendre ses productions en direct : tomme de vache, lait cru, viande de veau, porc ou agneau, bière et vêtements, ainsi que des objets en laine et feutre de mouton. À ces productions issues de la ferme locale se sont rapidement ajoutés fromages de chèvre, fruits et légumes de saison, jus de pomme, truites et même sorbets, proposés par d'autres producteurs locaux. « Ce micro-marché local a rapidement trouvé toute sa place avec une bonne clientèle de locaux, mais aussi de nombreux touristes, vu son emplacement stratégique », se réjouit Michel Creyssac, le maire de la commune de Rancon qui a accompagné cette installation agricole.

Acheter une ferme

En 2017, le maire apprend que la ferme de Châtres qui compte 75 hectares, va être vendue aux enchères sur la commune, en adjudication judiciaire. « Depuis notre élection en 2014, nous souhaitions accueillir de jeunes agriculteurs en vente directe et avions reçu plusieurs personnes qui cherchaient à s'installer sur des petites fermes de 25-30 hectares, sans jamais trouver de solution. Nous n'avons pas voulu passer à côté de cette occasion ». Pour acheter ces terrains, le maire se tourne vers Terres de liens, une foncière agricole qui acquiert des terrains et les loue à des fermiers cultivant en bio. Au vu des délais très courts, la foncière oriente le maire vers la Safer, qui peut rapidement mobiliser des crédits de la région Nouvelle-Aquitaine pour assurer un portage foncier à 5 ans, à la place de la commune. Missionnée par la commune, la Safer achète donc la ferme en juillet 2017.

Trouver les porteurs de projets

De concert avec Terres de liens, le maire se met ensuite en recherche d'un porteur de projets à installer sur cette ferme. « J'ai reçu et fait visiter les lieux à une dizaine de personnes, précise-t-il, dont trois ou quatre avaient des projets solides et bien réfléchis. » Parmi eux, un agriculteur souhaite s'installer et produire de la tomme de vache mais n'a besoin que d'une trentaine d'hectares. Il accepte finalement de louer l'ensemble en attendant de trouver un autre exploitant pour partager les lieux. Une fois ce premier porteur de projet validé par Terres de liens, la foncière lance une campagne de financement solidaire citoyen pour récupérer les 300.000 € nécessaires à l'acquisition et une première remise en état de la ferme. Elle devient propriétaire de la ferme de Châtres en novembre 2018, après rétrocession des terrains par la Safer.

Un bail rural à 3 co-porteurs

Faisant suite à un premier bail précaire signé avec la Safer, l'agriculteur signe avec Terres de liens début 2019 un bail rural avec clauses environnementales. Durant l'année 2019, il trouve deux autres co-porteurs, un couple, qui s'installe en élevage d’agneaux et de porcs. Depuis mi-2019, les 3 exploitants cohabitent donc sur une même ferme en se partageant les terrains. Le bâti ne comptant qu'un logement, la commune a aussi autorisé l'installation d'une yourte de manière temporaire. La ferme de Châtres ouvre sa vente directe sur site fin 2019, bientôt élargie en marché de producteurs locaux dans le courant de l'année 2020. S'il faut généralement compter 5 années avant de trouver un rythme de croisière pour vivre de son activité agricole, les nouveaux installés se disent aujourd'hui confiants quant à l'avenir de leur activité.

Des terrains au biotope protégé pour l'avenir

« Ça n'a pas toujours été simple de convaincre mon conseil municipal, même si en définitive ce projet n'a rien coûté à la commune », souligne le maire. Malgré ces réticences, l'élu considère que le plus délicat reste de trouver le bon porteur de projet : « Beaucoup de gens veulent revenir à la terre, d'autant plus ici où les terrains ne sont pas coûteux, mais tous n'ont pas la capacité de mener à bien leur objectif. Nous avons de la chance d'avoir trouvé des personnes aux projets solides et compétents pour les réaliser. » Il souligne aussi l'intérêt du portage foncier par Terres de liens sur l'opération : « La ferme de Châtres va rester bio à vie désormais. C'est un vrai plus de savoir que sur ces 75 hectares, le biotope va être conservé. »

D'autres projets

Fort de cette installation, le maire poursuit avec son bâton de pèlerin. En 2021, un jeune éleveur s’est installé en production de lait bio et a souhaité par la suite produire des yaourts. Un autre projet est aussi en cours de discussion dans le cadre d'une revente partielle de terrains par un exploitant agricole.

« Autour de Bellac et Rancon, beaucoup de jeunes souhaitent s'installer pour travailler en mode collaboratif et solidaire, en se donnant des coups de main, en mutualisant du matériel, note l'élu. Nous voudrions donc installer un agriculteur dans chaque village de la commune pour conforter ces réseaux ! » Au-delà de l'offre de produits locaux, ces installations de jeunes agriculteurs permettent aussi de redonner vie à des hameaux vieillissants, peut-être la clé demain du maintien de la petite école communale !

Éléments financiers

Acquise aux enchères à un coût de 220.000 € par la Safer, la ferme de Châtres a été financée par appel à l'épargne citoyenne. Pour cela, la foncière de Terres de liens a levé 300.000 € (coût de la ferme + remise en état + frais de portage), sous forme d'actions de 103 €, un placement solidaire dont la valeur n'évolue quasiment pas au fil des ans. Le débroussaillage et la remise en état avant location au porteur de projet ont été en partie réalisés avec l'aide de bénévoles.

Commune de Rancon

Nombre d'habitants :

495
4 place de la Mairie
87 290 Rancon
mairie.rancon@wanadoo.fr

Michel Creyssac

Maire