Entreprises - Réformes des collectivités : les attentes des entreprises

A l'occasion d'un débat organisé au Sénat dans le cadre de la mission temporaire sur l'organisation et l'évolution des collectivités territoriales, entreprises, représentants d'entreprises, et élus locaux ont pu échanger autour des attentes qu'ont les chefs d'entreprises à l'égard des collectivités territoriales. Plusieurs attentes communes ont été mises en avant. Le développement des infrastructures, l'équipement, l'accès au haut-débit, le logement ont ainsi été cités comme des conditions indispensables pour le bon développement des entreprises. Autres attentes des entrepreneurs : tout ce qui concerne les ressources humaines, avec la formation en premier lieu, et l'existence d'une stratégie d'image commune pour un territoire. Si ces éléments paraissent incontournables pour assurer aux entreprises une implantation réussie sur un territoire, d'autres encore ont été cités par les participants au débat. "Un des éléments centraux de l'attractivité d'un territoire c'est qu'il y ait un projet de développement partagé par tous les acteurs, a ainsi affirmé Jérôme Bédier, président de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD), lors de cette rencontre du 19 février, être ensemble dans une perspective de dynamisme de projet, à l'image de ce qui s'est fait dans la Silicon Valley". "Le facteur différenciant est souvent le dynamisme politique incarné par des hommes politiques qui ont un projet pour le territoire, et on ne voit pas ça partout", a pour sa part remarqué Philippe Bassot, vice-président de CM International, le cabinet qui a réalisé l'évaluation des pôles de compétitivité en France. Autre revendication des entreprises : une simplification des procédures et du nombre d'interlocuteurs. "Il y a un problème de complexité terrible, a affirmé Jean-François Bernardin, président de l'Assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI), il faut qu'il y ait une organisation avec un interlocuteur unique et les chambres de commerce et d'industrie (CCI) sont candidates pour remplir ce rôle." L'idée d'un guichet unique pour les entreprises est largement plébiscitée. Un guichet capable de répondre aux questions des entrepreneurs et de les orienter vers les bons interlocuteurs. Certaines régions se sont lancées dans ce type de démarche. La région Bourgogne a ainsi créé un guichet unique dématérialisé à travers un site internet, jentreprendsenbourgogne.fr, qui transmet aux différents services (Etat, région, département, Drire, etc.) le dossier du chef d'entreprise. L'intercommunalité de Fécamp a également décidé avec la chambre de commerce et le Medef local de créer un guichet unique avec une répartition des compétences : "l'intercommunalité se charge des infrastructures, le Medef des questions liées à la transmission d'entreprise, et la CCI de la gestion des compétences", a expliqué Estelle Grelier, présidente de la communauté de communes de Fécamp. "Le chef d'entreprise a la tête dans le guidon toute la journée, les collectivités doivent jouer le rôle de facilitateur pour le débarrasser de ses tracas quotidiens", a précisé Jean-Marie Euvrard, chef d'entreprise et président de la CCI de la Haute-Saône. Mais le problème est le plus souvent de savoir qui prend la main pour gérer ce guichet unique. Si les CCI se portent volontaires pour jouer le rôle, les autres collectivités ne veulent pas lâcher prise. "C'est sympa, vous voulez tous vous occuper de nous, a plaisanté Bruno Lucas, président du Medef Pays-de-la-Loire, mais on a du mal à y voir clair ; de grâce, un peu de lisibilité !"

Emilie Zapalski

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle