Relais du bénévolat : mettre en relation bonnes volontés et associations (69)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Rhône

Grâce à son relais du bénévolat, la ville de Villefranche-sur-Saône oriente propositions et bénévoles vers les associations. Si des personnes souhaitent aider des personnes isolées âgées, elle les met en relation par le biais de ses services municipaux qui encadrent leurs interventions. Un dispositif adapté aux jeunes est prévu : l’engagement citoyen.

En 2008, le maire de Villefranche-sur-Saône (Rhône, 36.000 habitants) a souhaité répondre à la demande d’habitants qui souhaitaient s’investir bénévolement auprès d’associations locales.
Conseillère municipale déléguée à la citoyenneté, Frédérique Parlier a proposé d’assurer à titre bénévole une permanence en mairie, nommée "le relais du bénévolat". Ce point de rencontre qui met en relation bénévoles et associations fonctionne sans aucun budget. Grâce au bulletin et l’affichage municipaux, et à un bon écho dans la presse, la population a vite intégré ce dispositif.

Une permanence qui crée du lien

La première année, la conseillère municipale a établi un fichier détaillé des bénévoles et rencontré les président(e)s des principales associations pour leur expliquer le dispositif. "Un mandat plus tard, je constate que les associations me signalent spontanément leurs besoins, précise l’élue. Quant aux bénévoles, je les reçois tous lors des permanences : ce sont principalement des jeunes retraités et également des demandeurs d’emploi qui ont envie d’élargir leur réseau. Par le biais du fichier de 300 contacts, je leur donne les coordonnées d’associations en fonction de leurs affinités. À eux d’aller voir sur place et de découvrir comment celles-ci fonctionnent." L’élue recommande aux candidats bénévoles de faire un essai, de ne pas s’engager trop vite.
Quelques années plus tard, il lui est difficile d’établir un bilan de ces mises en relation : "Parmi ceux qui souhaitent faire du bénévolat, certains ont eux-mêmes besoin d’appui. De sorte que le mercredi, j’ai tout le temps du monde à la permanence du relais du bénévolat. C’est devenu un espace qui crée du lien."

Accompagnement bénévole encadré par une charte

Lorsque certains bénévoles émettent le souhait d’accompagner des personnes isolées, seules ou âgées - par exemple pour faire des courses, du bricolage…-, la municipalité les oriente vers le service municipal ad hoc, qui leur décrit les strictes conditions de leur intervention. A cet effet, ils signent une charte qui précise par exemple qu’ils ne peuvent se rendre chez la personne âgée qu’à la demande du service. À aucun moment, ils ne peuvent être sollicités directement pour une aide par le bénéficiaire. "Toute prise de contact doit passer par le service municipal. D’ailleurs, par précaution, les agents municipaux procèdent à des visites de contrôle. Nous nous devons de prendre toutes les précautions pour éviter les abus", conclut l’élue.

"Engagement citoyen" : un volontariat pour les jeunes

Depuis 2010, la municipalité propose aux jeunes de s’investir dans un volontariat ponctuel en échange d’une compensation, pour un quota de 60 heures par an et une valeur équivalente à un maximum de 300 euros.
Soixante jeunes se sont ainsi manifestés pour aider l’Unicef, les Restos du cœur ou la Croix-Rouge. Après inscription auprès de l’agent municipal, ils sont mis en relation avec les associations. Tous se disent très satisfaits. D’ailleurs, ils dépassent souvent le quota de leurs soixante heures. En contrepartie de leur participation, ils reçoivent des vêtements de sport, des livres ou une participation à l’achat d’un vélo, au brevet de secourisme, à un voyage scolaire, etc. Mais jamais d’argent. Les associations, elles aussi, se déclarent satisfaites de ce dispositif qui incite les jeunes à découvrir le tissu associatif local.
"C’est un beau témoignage d’engagement", conclut la conseillère municipale. En fin d‘année, le maire, qui se sent particulièrement concerné par ces dispositifs de solidarité, remet à ces jeunes un diplôme lors d’une cérémonie à l’hôtel de ville.

Michel Léon, Titres & Chapos pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Commune de Villefranche-sur-Saône

Hôtel de Ville, 183 rue de la Paix, BP 70419
69653 Villefranche-sur-Saône Cedex
04 74 62 60 00
Nombre d'habitants : 36000

Bernard Perrut

Maire

Frédérique Parlier

Conseillère municipale déléguée à la citoyenneté
fparlier@villefranche.net
Haut de page