Sécurité aux abords des écoles : avec des seniors en binôme, formés et indemnisés (30)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Gard

Pour renforcer la sécurité des abords des écoles au moment des entrées et sorties de classes, la municipalité de Beaucaire a mis en place des "papis-mamies écoles". L’opération est un succès. Après une année d’expérimentation, les douze seniors volontaires, indemnisés pour cela, ont repris le chemin de l’école pour la rentrée 2013.

Cela faisait quelques temps que Véronique Navarro, adjointe à la maire de Beaucaire (Gard, 16.000 habitants), chargée des affaires scolaires, constatait que la sécurité des enfants aux moments des entrées et sorties des écoles était insuffisante. Durant les conseils d’école, des parents avaient confirmé ce constat. Comme il était impossible de mobiliser, aux mêmes heures, des patrouilles de la police municipale devant les dix écoles que compte la commune, cette dernière a décidé de mettre en place des "papis-mamies écoles" pour la rentrée 2012. "J’avais entendu parler de ce type d’expériences dans d’autres collectivités. Elles présentaient à nos yeux plusieurs intérêts : sécuriser les abords des écoles, favoriser les liens intergénérationnels, et en outre, donner un complément de revenu aux personnes âgées choisies", explique l’élue. Car, les élus de Beaucaire ont fait le choix d’indemniser les personnes âgées. "Les autres expériences nous démontraient que l’engagement des personnes bénévoles avait tendance à s’essouffler dans la durée."

Définir des critères et le montant de l’indemnité

Le profil des personnes volontaires a été esquissé, avec notamment le responsable du service de la sécurité de la police municipale, grâce à la définition de quelques critères : personnes résidant à Beaucaire, retraitées, âgées de 55 (si retraitées) à 75 ans, et ayant effectué une visite d’aptitude médicale. Puis, avec le Trésor public, il a fallu étudier le montant et la forme que pouvait prendre cette indemnité. Le montant mensuel est fixé à 200 euros sous forme de vacations, payées et financées par la commune. La recherche de ces personnes a ensuite fait l’objet d’une large communication : site internet et bulletin communaux, télévision et presse locales et régionales, etc. Des fiches d’inscription étaient disponibles à la mairie et devaient être retournées avec les justificatifs demandés (de situation, de lieu de résidence...). Quinze personnes se sont inscrites. Toutes ont été reçues par l’élue. "Il s’agissait d’évaluer si les candidats étaient à l’aise avec les enfants, s’ils possédaient bien cette fibre du papy ou de la mamie."

Formation,  binôme et  référent de la brigade de police

Douze personnes ont été choisies, le nombre exact nécessaire pour couvrir, en binôme, les entrées et sorties des dix écoles (certaines écoles voisines les unes des autres ne nécessitent qu’un seul binôme). Avant la première rentrée, toutes ont suivi une formation d’une semaine dispensée par la police municipale sur la gestion de la circulation aux abords des écoles. Durant le mois qui a suivi, par roulement, les binômes ont été accompagnés par une brigade de la police qui a nommé un référent sur cette opération. "Je me rends en outre très régulièrement aux abords des écoles au moment des entrées ou sorties de classe, pour voir si tout se passe bien et pour apporter si besoin des améliorations", poursuit l’élue. Les douze seniors volontaires ont fait la rentrée 2013, bien décidés à poursuivre leur engagement. "Différents témoignages et une réunion de bilan en fin d’année ont montré que cette action permet aux seniors de sortir de chez eux, de retrouver une utilité sociale. Les parents ont apprécié le renforcement de la sécurité et tout ce qu’apportent les liens tissés entre les enfants et les papis-mamies écoles."

Lucile Vilboux / Acteur Rural pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

 

Obligations des binômes Les papis-mamies écoles doivent être présents, chaque jour de classe, aux abords des établissements aux horaires suivants : 8 h 20 à 8 h 40, 11 h 20 à 11 h 40, 13 h 20 à 13 h 40, 16 h 20 à 16 h 40. Généralement ils y sont un peu avant et après ces horaires. Ils sont équipés d’un gilet jaune de sécurité, d’une casquette, d’un sifflet et d’un panneau.


 

Commune de Beaucaire

Nombre d'habitants :

16000
Hôtel de Ville, place Georges Clémenceau, BP 134
30302 Beaucaire

Véronique Navarro

Adjointe en charge du service scolaire

Valérie Martinez

Responsable du service scolaire
Haut de page