Citoyen - Service civique : un tremplin pour un futur emploi ?

Le service civique est d'abord un moyen d'acquérir de l'expérience professionnelle. C'est ce qui ressort de l'enquête publiée ce vendredi et réalisée entre le 1er et le 17 mars par TNS Sofres pour l'Agence du service civique. Ainsi, sur les 2.143 jeunes qui ont répondu à la question "Pour vous le service civique c'est avant tout...", 76% d'entre eux estiment qu'ils souhaitent s'engager dans une mission pour y trouver un moyen d'acquérir de l'expérience qu'ils pourront valoriser dans leur parcours professionnel. Une motivation confortée par 88% des jeunes qui sont déjà en mission. Pour 58% des participants, le service civique est "un moyen d'être utile aux autres", et pour 22% "un moyen de gagner de l'argent". Pour certains, c'est également  "un moyen de valider (leur) parcours scolaire" (4%).
Par ailleurs, 40% des jeunes qui ont répondu sont scolarisés, 42% sont à la recherche d'un emploi, 7% travaillent, 3% sont en stage et 4% en formation ou en apprentissage. Quant à la rémunération, ils reçoivent indemnité et prime pour un montant total compris entre 542 et 641 euros nets mensuels. Plus d'un jeune sur deux (56%) trouve ce montant "suffisant".
Si les missions sont jugées satisfaisantes en termes de durée (67%) et de thématiques (56%), 47% des participants estiment en revanche que le nombre de missions proposées sur le site est insatisfaisant tout comme leur mise à jour (50%). Des bémols repris par le créateur du dispositif et président de l'Agence du service civique, Martin Hirsch, qui déplore dans Le Figaro de ce 22 avril avoir "trop peu d'annonces pour des missions à l'étranger, alors que la demande des jeunes est forte" (lire notre article ci-contre du 16 mars dernier). "Même chose pour les mineurs de moins de 18 ans, qui sont finalement intéressés par la formule et veulent s'engager mais ne trouvent pas de mission leur correspondant", poursuit Martin Hirsch. Et d'ajouter que "certaines régions ont déjà lancé des appels au secours car elles ne peuvent plus autoriser de nouvelles missions, faute de crédits". Comme il l'avait déjà fait en mars (lire notre article ci-contre du 9 mars), Martin Hirsch demande des crédits supplémentaires au gouvernement.
Créé par la loi du 10 mars 2010, le service civique s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans. A fin février, 7.607 jeunes avaient signé un service civique.
 

 

Téléchargements

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle