Localtis

Territoires zéro chômeur : appel des associations pour une extension rapide du dispositif

Compte-tenu de la crise, l’expérimentation "Territoires zéro chômeur" doit être étendue à plus de territoires que ne le prévoyait l’exécutif avant la pandémie, plaident plusieurs associations auprès de l’Élysée, dans une lettre adressée à Emmanuel Macron.

Annoncé en février, le projet de loi visant à étendre l’expérimentation "Territoires zéro chômeur" (TZCLD) doit faire l’objet d’un "vote rapide", plaident les associations* soutenant ce projet, dans une lettre adressée au président de la République, mardi 28 avril. Attendu à l’origine pour le printemps, ce projet de loi devait permettre à de nouveaux territoires d’intégrer le dispositif et d’obtenir des financements publics, au-delà des dix concernés depuis 2016.
Pour les porteurs du projet, la crise déclenchée par la pandémie de Covid-19 rebat les cartes.
Selon les promoteurs de l’expérimentation, le contexte de l’épidémie "justifie une démarche beaucoup plus ambitieuse que celle qui avait été envisagée jusqu’ici. En particulier, nous pensons que la totalité des territoires candidats devraient désormais être éligibles sans la limite d’un plafond, dès lors qu’ils respecteraient strictement les critères exigeants qui ont été posés pour valider la démarche", peut-on lire dans la lettre. Selon les Echos, en février, ils étaient une centaine de territoires à se déclarer preneurs.

Pour les associations, "l’ampleur de la crise sociale qui est devant nous, ainsi que la nécessité de forger un nouveau cap avec le plan de relance, implique un changement de regard, de méthode et d’échelle des politiques de l’emploi". Depuis le confinement, "les acteurs locaux se sont tournés vers les entreprises à but d’emploi pour organiser la vie locale en temps de crise", insistent les signataires de la lettre. Ces structures ont ainsi développé des activités telles que des épiceries ambulantes, des livraisons de courses, de la collecte de denrées alimentaires mais aussi de la fabrication de masques.  
 

*Mouvement ATD Quart monde, Emmaüs, Fédération des acteurs de la solidarité, Secours catholique France.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page