Mobilité - Transports en commun en site propre : Dominique Bussereau annonce un deuxième appel à projets

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, a annoncé le 26 novembre à Nice, en marge des Rencontres nationales du transport publics, que le gouvernement allait lancer au printemps 2010 un nouvel appel à candidatures pour recenser les projets de transports en commun en site propre (TCSP) des agglomérations hors Ile-de-France auxquels il apportera une aide financière. Dans le cadre du Grenelle de l'environnement, l'Etat s'est engagé à consacrer d'ici 2020 une enveloppe totale de 2,5 milliards d'euros au développement des TCSP en régions et outre-mer.
A l'issue du premier appel à projets qui avait été lancé fin 2008, le gouvernement a attribué 800 millions d'euros à 50 projets de 36 agglomérations. Le prochain appel à candidatures "concernera des projets de métro, tram, bus ou trolleybus à haut niveau de service, ou tout type de transport innovant", a indiqué Dominique Bussereau. "On verra le montant du crédit que nous retiendrons. Il sera vraisemblablement du même niveau que l'an dernier (…) avec, a priori, les mêmes bases de financement", a-t-il précisé.
Par ailleurs, le secrétaire d'Etat a tenu à rassurer les autorités organisatrices et les opérateurs de transport hostiles à la circulation des deux roues motorisés dans les couloirs de bus, une mesure qui avait été évoquée au printemps par la Direction de la sécurité et de la circulation routière. "Il n'y a absolument rien dans les tuyaux, nulle part. En tous cas pas dans mon ministère", a-t-il affirmé. Selon lui, "cela fait partie des droits de police du maire".

 

Prime aux vélos et scooters électriques

Le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, était lui aussi présent aux Rencontres du transport de Nice, ville dont il est le maire. Il a annoncé à cette occasion la prochaine mise en place d'une prime "de l'ordre de 400 euros" pour l'achat d'un vélo ou d'un scooter électrique. "Les discussions sont déjà en cours au ministère", a-t-on indiqué dans son entourage en précisant qu'il restait à définir les modalités de la prime, notamment son montant précis pour ces deux catégories de deux roues, le montant de l'enveloppe globale attribuée à cette mesure et le calendrier. Certaines communes comme Paris proposent déjà une telle prime. Dans un communiqué, le Club des villes et territoires cyclables s'est réjoui de l'annonce du ministre. Mais il demande que cette mesure soit étendue à tous les vélos, comme il l'avait proposé en septembre dernier via l'instauration d'une aide par un crédit d'impôt ou un chèque vélo.

 

Accord-cadre entre l'Ademe et le Gart

Les Rencontres de Nice ont aussi donné lieu le 26 novembre à la signature d'un accord-cadre entre l'Ademe et le Groupement des autorités responsables de transport (Gart). L'objectif de ce partenariat est "d'améliorer la connaissance sur les transports urbains et les alternatives à l'usage individuel de la voiture particulière et de favoriser la mise en œuvre de politiques de déplacements durables". Sept domaines de coopération sont concernés : "logistique urbaine et transports de marchandises en ville, services de mobilité durable innovants, prise en compte de la mobilité dans les villes et territoires durables, évaluation des filières technologiques et propositions d'étiquetage, participation aux travaux de l'observatoire Energie environnement des transports, management de la mobilité (maîtrise de la demande de déplacement) et communication". Pour chacun de ces domaines, l'Ademe s'engage à accompagner le Gart en lui apportant notamment des informations et des outils sur l'impact énergétique et environnemental des transports urbains et en lui accordant son concours financier pour certains projets. De son côté, le Gart relaiera auprès de ses adhérents les projets et enquêtes qui seront lancés avec l'Ademe.

Anne Lenormand avec AFP
 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle