Très haut débit en Polynésie française : le déploiement soutenu par le ministère des Outre-Mer

Dans le cadre du fonds exceptionnel d’investissement (FEI), le ministère des Outre-Mer a annoncé apporter son soutien financier à deux projets essentiels pour la stratégie numérique de la Polynésie française et "la réduction des discontinuités territoriales de cet archipel aussi vaste que l’Europe". Dans un communiqué du 31 mars 2021, le ministère indique que "le déploiement du câble Natitua Sud va offrir un même niveau de service et d’accès au très haut débit à tous les Polynésiens". La subvention FEI s’élèvera à 3.000.000 d'euros financés par l’Etat, soit 80% du coût total du projet. 

Le second projet concerne le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné, le fameux FTTH (Fiber to the home). 12.000 lignes doivent être déployées dans les îles de l’archipel de la Société, des Tuamotu et des Marquises "pour densifier les îles déjà couvertes" et environ 1.200 lignes sur les îles de Rurutu et Tubuai "dès la mise en service du câble Natitua Sud", précise le communiqué. Ce projet sera soutenu par le ministère des Outre-Mer à hauteur de 1.800.000 euros, soit 30% du coût total du projet, dans le cadre du FEI, ce fonds qui "permet de soutenir l’action locale en finançant des projets d’investissement stratégiques portant sur des équipements publics collectifs qui participent au développement social, environnemental et économique du territoire". 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle