Trois CCAS du Lot mutualisent des services en créant un groupement de coopération (46)

Créé fin 2019, le groupement de coopération sociale et médicosociale de la Vallée du Lot regroupe les CCAS d'Arcambal (994 habitants), Luzech (1.815 habitants) et Pradines (3.467 habitants) en vue de leur permettre de mutualiser en partie la gestion de leurs établissements et services pour personnes âgée. L'impulsion des élus locaux a été décisive.

Cette recherche de coopération a d'abord germé entre deux directeurs de CCAS, début 2019. "Face à la technicité et à la complexité croissante de la gestion de nos structures, l’enjeu était de professionnaliser certaines tâches administratives afin de dégager du temps pour le pilotage des projet", résume le directeur du CCAS de Pradines, Vincent Castel. Le soutien des maires et de leurs conseils d'administration a été décisif. "Lorsque nous en avons parlé à nos élus, ils ont aussitôt validé le lancement d'une réflexion formalisée." L'un des trois CCAS associé à cette réflexion s'est en revanche retiré au bout de quelques mois. "Nous avons alors contacté un autre CCAS voisin, à une dizaine de kilomètres. Le maire a été aussitôt emballé". 

Sans CIAS possible, une forme juridique adaptée

Les trois CCAS du GCSMS Vallée du Lot ne font pas partie d'intercommunalités dotées de compétence sociale. Il leur était donc impossible de créer un CIAS. La structure juridique du groupement de coopération sociale et médicosociale s'est imposée comme la plus adaptée à leur projet. En outre, elle permet d'accueillir d'autres CCAS dans le futur. La décision a été actée par les maires des trois communes, présidents des CCAS. La rédaction de la convention constitutive n'a été ensuite qu'une formalité, bouclée en à peine deux mois. 

Mutualiser les services supports de trois Ehpad

En pratique, les trois CCAS mutualisent les services supports de trois Ehpad, d'une résidence autonomie, d'un service de soins infirmiers (SSIAD) et d'une équipe mobile spécialisée Alzheimer. Dans le détail, il s'agit de quatre services : les services administratif et financier et de gestion des ressources humaines ; les services qualité/sécurité, veille juridique, droit des usagers ; le système informatique Développement de projets communs, et enfin, la synergie des services médicaux et paramédicaux. 
Le premier chantier démarré est celui de l'informatique. Car "c'est la pierre angulaire de tout notre fonctionnement", observe le directeur du CCAS de Pradines. Il s'agit d'accorder tous les systèmes informatiques, pour travailler à distance, organiser la sauvegarde des données, etc. Ce chantier a dû être interrompu en raison de la crise liée au Covid-19 qui a obligé chacun à se concentrer sur cette urgence sanitaire. "Une fois cette étape terminée (en juin 2020), nous déciderons qui fait quoi dans chaque établissement", reprend le directeur. Avec un postulat, cette mutualisation doit se faire sans licenciement ni recrutement. Et l'organisation doit être opérationnelle fin 2020.
Autre exemple : le budget. "Plutôt que de faire chacun notre budget, nous aurons une personne qui gérera les trois budgets. Elle aura donc une dextérité et une expertise plus pointue, ce qui nous rendra plus réactif au besoin."

Identités préservées et administrateur du GCSMS tournant

"l ne s'agit pas d'uniformiser nos pratiques, souligne notre interlocuteur. Le groupement de coopération fonctionne dans le respect des identités et orientations de chacun". La convention le stipule d'ailleurs clairement. Les conseils d'administration respectifs des trois CCAS continuent à piloter la politique et les orientations de chaque structure. Le  GCSMS Vallée du Lot est géré par une assemblée générale qui élit un administrateur pour une durée de deux ans, et gère les activités de manière tournante sur les trois structures. Quant au siège, il est basé à Pradines, à l'Ehpad La Résidence du petit bois.
L’objectif est bien que les directeurs et leurs collaborateurs aient ainsi "davantage la possibilité de se consacrer à des tâches qu'ils n'ont  plus le temps de mener à bout et qui pourtant apportent de la plus-value , comme la démarche Qualité", poursuit le directeur du CCAS de Pradines. 

CCAS de Pradines

Nombre d'habitants :

6276

Nombre de communes :

3
Allée François Mitterrand,
46090 Pradines
direction.petitbois@pradines.fr

Vincent Castel

Directeur

Christine Larnaudie

Directrice du CCAS de Luzech

Valérie Jobert

Directrice du CCAS d'Arcambal