Localtis, un média Banque des territoires

Un appel à projets pour constituer des écosystèmes territoriaux autour de l'hydrogène

Dans le cadre de la stratégie nationale du gouvernement pour le déploiement de l'hydrogène décarboné, l'Ademe a lancé ce 23 octobre un appel à projets en direction des entreprises et des collectivités qui souhaitent s'investir dans la production et la distribution d'hydrogène, ainsi que dans les usages industriels et la mobilité.

Annoncée officiellement le 8 septembre dernier (voir notre article), la stratégie nationale du gouvernement pour l'hydrogène décarboné, dotée de plus de 7 milliards d'euros jusqu'en 2030 – dont 2 milliards d'euros intégrés dans le plan de relance – vient de franchir une première étape avec le lancement simultané ce 23 octobre de deux appels à projets visant le développement de la filière.
L'appel à projets "Ecosystèmes territoriaux hydrogène" de l'Ademe cible aussi bien les collectivités que les entreprises qui souhaitent investir dans la production et la distribution d'hydrogène, ainsi que dans les usages industriels et la mobilité, en particulier dans le domaine des utilitaires et des transports lourds (collectifs ou de marchandise). Certaines applications stationnaires s'appuyant sur des groupes électrogènes avec pile hydrogène sont aussi concernées, comme celles pour l'alimentation de bateaux à quai ou en soutien aux réseaux ou micro-réseaux dans les zones non interconnectées (ZNI).  Cet appel à projets vise à faire émerger des consortiums réunissant sur un même territoire collectivités et industriels pour porter des écosystèmes de grande envergure favorisant des économies d’échelle. Plusieurs dates de clôture des projets sont prévues : 17 décembre 2020 ; 16 mars 2021 et 14 septembre 2021.

Un deuxième appel à projets pour développer des "briques technologiques"

Le deuxième appel à projets, intitulé "Briques technologiques et démonstrateurs", financé par le programme d'investissements d'avenir de l'Etat (PIA) et géré par l'Ademe, s'adresse principalement aux entreprises. Il vise à développer ou améliorer les composants et systèmes liés à la production et au transport d'hydrogène et à ses usages tels que les applications de transport ou de fourniture d'énergie, ou encore à concevoir et développer de nouveaux véhicules, notamment pour le transport routier de marchandises et le ferroviaire. Il pourra également soutenir des pilotes et démonstrateurs d'envergure (plus de 20MW) sur le territoire national, pour permettre à la filière industrielle de l'hydrogène de développer de nouvelles solutions et de se structurer. Le dépôt des projets est prévu au fil de l'eau jusqu'au 31 décembre 2022.
 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle