Bilbliothèques - Un appel à projets pour la numérisation de la BNF et des promesses pour les collectivités

Le ministre de la Culture et de la Communication, le président de la Bibliothèque nationale de France (BNF) et le commissaire général à l'investissement ont lancé, le 6 juillet, un appel à partenariats pour la numérisation et la valorisation des collections de la BNF. Cette démarche se situe dans le cadre de la mise en place du programme des investissements d'avenir, financés par le "grand emprunt". L'objectif est de donner, grâce à un financement de 150 millions d'euros, un sérieux coup d'accélérateur à la numérisation des fonds de la BNF qui, au rythme actuel, prendrait une vingtaine d'années. L'appel à partenariats, qui vise essentiellement des acteurs privés, porte sur douze corpus, sélectionnés par la BNF : le livre ancien de 1470 à 1700, un ensemble de 3 à 500.000 imprimés français du domaine public, la presse française de 1780 à 1940, les disques 78 tours et microsillons, les manuscrits médiévaux ou modernes, les collections de portraits, la généalogie et l'histoire des familles, les territoires (cartographie et représentations de la France et des pays étrangers), l'histoire locale, les partitions musicales, la photographie et, enfin, le cinéma français des origines à la Deuxième Guerre mondiale.
Le partenariat attendu de la part d'acteurs privés trouvera sa contrepartie dans la possibilité d'une valorisation commerciale. Pour mettre en place ce dispositif, la BNF va créer une filiale à 100% - intitulée "BNF Partenariats" -, avec l'appui du fonds national pour la société numérique (FSN), mis en place par l'Etat et géré par la Caisse des Dépôts dans le cadre du programme "développement de l'économie numérique". Cette démarche centrée sur la BNF laisse quelque peu de côté le patrimoine des collectivités, ce qui n'a pas manqué de susciter des grincements de dents (voir nos articles ci-contre du 3 février 2011 et du 22 janvier 2010).

Le ministère soutiendra cinq projets de bibliothèques locales numériques
 

En même temps que Frédéric Mitterrand présentait l'appel à partenariats, Nicolas Georges, le directeur du livre et de la lecture, s'est donc employé à rassurer les grandes villes, à l'occasion d'une réunion de la commission Culture de l'Association des maires de grandes villes de France (AMGVF). Tout d'abord, certains des douze corpus à numériser sont susceptibles de faire l'objet d'une extension nationale, ce qui permettra de faire bénéficier d'autres bibliothèques, notamment municipales ou universitaires, du dispositif des Investissements d'Avenir.
Ensuite, Nicolas Georges a rappelé qu'à côté des projets liés à la BNF et à Gallica, le ministère soutiendra cinq projets de bibliothèque numérique portés par des collectivités territoriales. Le ministère contribue également, dans le cadre d'appels à projets, à la numérisation des fonds locaux détenus par les villes (voir notre article ci-contre du 8 septembre 2010). Parmi les 150 dossiers déposés, ont notamment été cités ceux d'Orléans, Nîmes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Montpellier, Paris et Rennes. Le ministère a aussi édité un vade-mecum à destination des collectivités sur la numérisation du patrimoine. Enfin, le directeur du livre et de la lecture a indiqué que des discussions étaient en cours avec la BNF afin de permettre aux bibliothèques des collectivités de diffuser des œuvres numérisées par cette dernière, notamment celles sous droit mais épuisées, qui seront numérisées dans le cadre du grand emprunt.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle