Une communauté de communes appuie la communication numérique des associations

Publié le
dans

Organisation territoriale, élus et institutions

Maine-et-Loire

La communauté de communes de la région de Chemillé et l'espace régional numérique cybercentre du Chemillois mettent à disposition des associations plusieurs dispositifs pour qu’elles puissent communiquer via internet.  

En 2006, une convention tripartite "Emploi tremplin" a été signée entre le centre social du Chemillois (association porteuse de l’espace régional numérique du Chemillois, dit cybercentre), la communauté de communes de la région de Chemillé (13 communes, 20.000 habitants) et le conseil régional des Pays-de-la-Loire. Cette convention permet à la communauté de communes de bénéficier d’un véritable service d’appui en pérennisant le poste de l’animateur du cybercentre, via un emploi tremplin subventionné pendant cinq ans par la région. Entre autres missions, ce dernier assure l’animation du site internet de l'intercommunalité. S’appuyant sur les liens naturels qu’entretient le centre social du Chemillois avec les autres associations du territoire, par sa mission d’appui, l’animateur se tourne vers elles pour dynamiser le contenu du site.

Un soutien gratuit aux associations pour accroitre leur visibilité sur internet

Très vite, un annuaire en ligne des associations est créé sur le site de l'intercommunalité qui en référence 365 en 2010 (sur un total estimé à moins de 400). On y trouve également des pages de présentation plus détaillées pour les associations qui le souhaitent. La création des pages est assurée par l’animateur selon la charte graphique du site, puis la mise à jour est effectuée directement par chaque association grâce à un accès sécurisé. A ce jour, 25 associations possèdent leur page de présentation.
En 2009, l’animateur leur a proposé de créer un site internet associatif en kit, à partir d’un logiciel libre. "Cela fonctionne un peu comme un blog. Le site peut être administré à distance depuis n’importe quel ordinateur." Une trentaine d’associations ont adhéré à cette formule, notamment certains comités des fêtes et des associations sportives à la recherche d’une plus grande interactivité. En 2011, ces sites gagneront en dynamisme grâce à des reportages en direct sur leurs événements réalisés par l'espace régional numérique. En effet, la région a financé l’achat d’une caméra et a pris en charge les frais de déplacement et de réalisation pour un montant total de 7.000 euros sur l’exercice précédent. Le projet E-territoire a été lauréat des appels à projets usages du réseau des espaces régionaux numériques.

Une mobilisation forte pour aller au devant des associations

Pour présenter les aides mises à leur disposition, l'animateur rencontre les associations locales lors de réunions organisées dans les différentes communes. En général, 12 à 15 associations y participent. En 12 mois, il a ainsi rencontré 105 associations.
Lorsqu’une association souhaite créer un site, l’animateur rencontre deux ou trois membres avec lesquels il définit le contenu et le graphisme, puis assure une formation (mise en ligne des informations, la mise à jour...). Ce point est essentiel : c’est la raison pour laquelle nous demandons à être en contact avec plusieurs personnes au sein d’une association, afin de garantir une continuité dans la gestion".
Pour la communauté de communes, le coût de ce service consiste à financer pour l’essentiel le poste d’animateur du site internet. Ce dernier consacre environ 30% de son temps à rencontrer les associations, mettre à jour les outils de promotion et créer les sites. Pas un centime n’est réclamé aux associations. La clé du succès semble être de confier cette mission à une personne capable d’établir un lien privilégié avec les associations du territoire, et d’en connaître le fonctionnement et les attentes.

Aude Rambaud / PCA pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Communauté de communes de la Région de Chemillé

Nombre d'habitants :

21284

Nombre de communes :

12
5 rue l'Arzille
49120 Chemillé-Melay

Bruno Ragon

conseiller de la Commission Communication

Bruno Gaudin

vice-président

Yvan Godreau

animateur socioculturel de l¿Espace Régional Numérique - Cybercentre du Chemillois
Haut de page