Charente-Maritime

Une maison de santé répartie sur deux sites, en Saintonge

Santé, médico-social, vieillissement

Social

La communauté de communes du canton d'Aulnay de Saintonge a ouvert en 2009 une maison de santé de proximité, répartie sur deux lieux différents. Encore au stade expérimental, cet équipement proposera une offre pluridisciplinaire associant les professionnels des secteurs sanitaire et médico-social.

En 2004, l'Agence régionale de l'hospitalisation – actuelle ARS (Agence régionale de santé) – classe le territoire de la communauté de communes du canton d'Aulnay de Saintonge, situé entre Niort et Angoulême dans le département de la Charente-Maritime, en "zone déficitaire en médecine générale". Face à ce constat, Jean-Mary Boisnier, président de la communauté de communes, a préféré anticiper. "Aujourd’hui, le canton compte six généralistes pour 6.744 habitants, dont une majorité de personnes âgées. D'ici deux à trois ans, avec le départ à la retraite de certains médecins, nous allons être confrontés à un réel problème d'accès aux soins, surtout dans un contexte ou la dépendance devient un réel enjeu de santé publique." Avec le soutien de plusieurs partenaires, la communauté de communes du canton d'Aulnay de Saintonge (24 communes, 6.744 habitants) a décidé de mettre en place une maison de santé de proximité.

Une maison de santé répartie sur deux lieux différents


Ouverte en 2009, la maison de santé est structurée en deux pôles, présents sur les deux plus grandes communes de l'intercommunalité. Le site le plus important, situé sur la commune principale d'Aulnay (1.500 habitants), a une vocation médico-sociale et comprend deux parties : un premier bâtiment qui héberge trois cabinets de généralistes, et un second occupé par le réseau Relanse (Réseau local Aulnay-Néré de santé) et par les permanences des services sociaux du département. Ce bâtiment comprend également un studio pour héberger les médecins remplaçants ou les étudiants stagiaires encadrés par les médecins. Le second pôle, situé sur la commune de Néré (750 habitants), est voué à la médecine libérale : des locaux y ont été réaménagés pour accueillir deux généralistes, qui versent un loyer mensuel de 541 euros. "Aujourd'hui, quatre généralistes sont d’ores et déjà installés sur les deux sites de la maison de santé, qui a la capacité d’en accueillir un cinquième. Ces médecins, déjà présents sur le territoire, ont juste déménagé et se sont engagés par convention pour une période de cinq ans. Formés pour encadrer des stagiaires, ils en accueillent régulièrement depuis l'ouverture des cabinets", explique Marie-Paule Bébien, directrice des services de la communauté de communes.

La mise en place d'un pôle de services à la personne


Grâce à cette organisation en deux pôles, la maison de santé va au-delà de l'offre de soins traditionnelle en proposant des services à la personne. "Le site d'Aulnay permet d’assurer le volet paramédical du dispositif en faisant travailler en complémentarité divers intervenants relevant du secteur médical, du secteur social, ou de l’aide à la personne : prestations des employés du réseau Relanse, permanence des travailleurs sociaux du département (puéricultrice et assistante sociale), présence du médecin du travail et de l'association Laps’ado, destinée aux adolescents en difficulté", précise la directrice des services. Au cœur de ce dispositif, le réseau Relanse assure plusieurs actions, telles que la coordination de la prise en charge des patients, la formation des aidants à domicile pour favoriser le maintien à domicile des personnes dépendantes, ou encore des actions d'éducation pour la santé, notamment en faveur de pathologies chroniques comme le diabète.

Plusieurs acteurs ont contribué à la mise en place de la maison de santé


En tant que maître d'ouvrage, la communauté de communes du canton d’Aulnay de Saintonge a financé les aménagements de la maison de santé, soit plus de 750.000 euros pour les deux sites (environ 150.000 pour Néré et 600.000 pour Aulnay). Les dépenses d'investissement sont couvertes par les subventions (Région, Etat, conseil général, MSA), et par un emprunt dont les loyers annuels couvrent l'annuité, tandis que les dépenses de fonctionnement seront prises en charge par la communauté de communes. L'Agence régionale de l'hospitalisation (ARH) et l'Union régionale des caisses d'assurances maladie (Urcam) financent le fonctionnement de l'association du réseau Relanse présent sur le site d'Aulnay. La Région, en plus de sa participation au financement des travaux (287.000 euros), a fait appel à deux dispositifs qu’elle a mis en place en 2006 avec la faculté de médecine et de pharmacie de l'Université de Poitiers : le premier vise à inciter les médecins stagiaires de troisième cycle à effectuer leurs stages en milieu rural, et le second à former les médecins généralistes à l'accueil de stagiaires.

Renforcer la vocation pluridisciplinaire de l'établissement


"Aujourd'hui, la maison de santé ne remplit pas tous ses objectifs, car la mise en réseau de professionnels des secteurs sanitaire et médico-social n'est pas encore effective, et l'activité des quatre médecins reste trop limitée à leur exercice libéral traditionnel", indique Jean-Mary Boisnier. Si l'offre pluridisciplinaire doit encore être structurée, la création de la maison de santé a eu plusieurs impacts positifs. Elle a donné davantage de visibilité au réseau de santé Relanse, qui, au niveau du Pays, est aujourd'hui associé aux réflexions sur le développement d'une offre médico-sociale élargie en faveur de la prévention, de l'éducation thérapeutique et de l'offre de soins à domicile.

"Pour faire évoluer la maison de santé vers sa vocation pluridisciplinaire première, nous avons créé en septembre 2010 un conseil consultatif réunissant les partenaires du projet. L'idée, pour la communauté de communes, est de développer le volet social de la maison de santé en nous dotant d'un centre intercommunal d'action sociale (CIAS), qui viendra compléter les deux structures existantes, le CCAS d'Aulnay et l'ADMR", conclut le président de la communauté de communes.
 

Laura Henimann / PCA, pour la rubrique Expériences du site ww.mairieconseils.net

Contact(s)

Communauté de communes du canton d Aulnay de Saintonge

12, rue des Carmes
17470 Aulnay-de-Saintonge
05 46 33 19 43
05 46 33 04 67

Jean-Mary Boisnier

Président
boisnier.j-mary@wanadoo.fr

Marie-Paule Bébien

Directrice des services
marie-paule.bebien@orange.fr
Haut de page