Nord

Une maison intercommunale dans un bâtiment réhabilité aux normes HQE

Environnement

Energie

Aménagement et foncier

Logement

La communauté des communes rurales des 2 Helpes dans le Nord, précurseur dans le département en matière de politique pour l'environnement, a créé une nouvelle maison intercommunale selon la norme haute qualité environnementale. Cette expérience est un acquis pour les futurs projets HQE.

Les locaux du siège de la communauté des communes rurales des 2 Helpes à Marbaix dans le Nord étaient vétustes et peu spacieux. En 2003, les élus ont souhaité installer le siège dans de nouveaux locaux et ont profité d'une opportunité pour mettre en oeuvre ce projet. La collectivité a acquis une ancienne ferme à réhabiliter. "D'emblée nous nous sommes orientés vers une démarche haute qualité environnementale (HQE), dans la suite logique de nos actions pour l'environnement. En 1995, nous avions été une des premières collectivités du département à mettre en place le tri sélectif des déchets suivi du compostage à domicile en 1998. Puis nous avons commencé à réfléchir sur les économies d'énergie", raconte Damien Ducanchez, président de la communauté et maire de Marbaix (426 habitants).

 

Favoriser l'emploi local en démultipliant les appels d'offres

Début 2004, une étude d'un montant de 9.900 euros a été lancée avec l'aide du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais et de l'Ademe qui en ont financé 75%. Le bâtiment a été réhabilité avec le souci de préserver l'aspect traditionnel des fermes de l'Avesnois, pierre et charpente bois, tout en obtenant des locaux fonctionnels. Les préconisations de l'étude pour une réhabilitation HQE ont été largement suivies : bois labellisé pour les menuiseries, planchers et escaliers recouverts à l'huile dure, récupération des eaux pluies pour une alimentation des sanitaires, dalles du sol en liège pour une isolation thermique et phonique, peintures intérieures labellisées, matières isolantes (laine de roche, cellulose, bois) pour le toit, les plafonds et les murs, vitrage exposé à la lumière de façon optimale. Le bois a été particulièrement utilisé du fait de la proximité du centre du bois de Trélon, près de Fourmies.
Sur un investissement de 398.000 euros, le surcoût HQE est estimé à 36.000 euros. Les partenaires financiers qui ont contribué pour 80% sont nombreux : contrat de plan Etat-région, Etat (DGE), Union européenne (Fodes), conseil régional (Framee), conseil général, fonds parlementaire, les 20% restant étant à la charge de la communauté. L'appel d'offres a été réparti en douze lots selon les corps de métiers concernés par le chantier afin de permettre aux artisans locaux d'y répondre. "Ce choix politique qui favorise l'emploi local nécessite de faire face à une coordination complexe des différents marchés", observe Damien Ducanchez.

 

Un savoir-faire bénéficiant aux futurs projets HQE

En novembre 2004, la nouvelle maison intercommunale de Marbaix est opérationnelle. Au rez-de-chaussée est installé un cybercentre offrant douze postes informatiques au public. Il est aussi ouvert aux habitants résidents hors du territoire de la communauté. "La réduction de la fracture numérique fait partie de nos principales préoccupations au même titre que la protection de l'environnement. Nous offrons l'accès à l'informatique et à internet aux habitants situés en dehors des zones de connexion à l'ADSL ou qui n'ont pas les compétences suffisantes pour utiliser ces nouveaux outils", précise Damien Ducanchez. Des animateurs recrutés par la communauté conseillent les utilisateurs. Le cybercentre compte 200 adhérents qui paient une cotisation de 15 euros par an. Toujours au rez-de-chaussée, une salle de réunion est utilisée par le conseil communautaire mais aussi mise à disposition de l'ensemble des acteurs du territoire. Les bureaux de la communauté sont situés à l'étage. Autour du bâtiment, un espace vert a été créé avec des plantations de haies privilégiant les essences locales, fournies par le parc naturel régional de l'Avesnois.
"Nous avons été longtemps la seule collectivité du département à disposer d'un bâtiment aux normes HQE. A l'époque, nous n'avions pas encore le savoir-faire actuel. Nous avons eu par exemple de nombreuses discussions sur la question des ouvertures et du rapport entre luminosité et chauffage solaire. Il est plus facile aujourd'hui de créer un bâtiment suivant ces nouvelles normes. Les futurs projets HQE bénéficieront de ces acquis", conclut Damien Ducanchez.

 

Xavier Toutain, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Contact(s)

Communauté des communes rurales des 2 Helpes

33 rue Taisnières
59440 Marbaix
03 27 59 46 85
Nombre d'habitants : 7031
Nombre de communes : 12

Damien Ducanchez

Président
damien-ducanchez@wanadoo.fr

Revitaliser les centres villes et centres bourgs

Un dispositif unique pour accompagner les villes moyennes dans leur programme de revitalisation des centres villes, depuis le conseil en amont jusqu'au suivi de projet.

Haut de page