Une mission chargée de définir la formation des agents publics à la laïcité

La formation des agents publics est l'un des leviers que l'exécutif compte actionner pour conforter la laïcité et la neutralité des services publics. Un amendement qu'il a déposé dans le cadre de l'examen en cours à l'Assemblée nationale du projet de loi pour le respect des principes républicains, rend ainsi obligatoire la formation à ces principes de tous les agents publics des trois versants de la fonction publique.

Mais il reste à définir le contenu de cette formation. A cette fin, Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques et Marlène Schiappa, ministre déléguée, chargée de la citoyenneté, viennent de confier une mission à Isabelle de Mecquenem, universitaire spécialiste de la laïcité, ainsi qu'à Pierre Besnard, préfet. Ces deux personnalités sont chargées de "formuler des recommandations visant à identifier le socle de connaissances pratiques ayant vocation à être maîtrisées par l’ensemble des agents publics dans l’exercice quotidien de leurs missions". Le binôme devra également "définir les publics prioritaires et le délai dans lequel 100% des agents publics devront avoir été formés". Enfin, il leur a été demandé de "s’assurer de l’accessibilité de cette offre à tous les agents, quel que soit leurs statut et situations, sur l’ensemble du territoire". Le rapport est attendu pour le 15 mars prochain.

La formation des agents publics à la laïcité "devrait être constituée d’un socle universel destiné à tous les agents publics et d’un module plus spécifique adapté aux métiers, en particulier si l’agent est en contact avec le public", avait indiqué Amélie de Montchalin lors de son audition par les députés de la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi pour le respect des principes républicains. "Nous étudierons aussi comment intégrer cette formation dans le tronc commun des écoles de service public", avait-elle dit.

Ce n'est pas la première fois qu'un gouvernement promeut la formation des agents publics à la laïcité. Ministre de la Fonction publique lors du précédent quinquennat, Annick Girardin avait appelé dans une circulaire de mars 2017 à un effort de l'ensemble des employeurs publics dans ce domaine (voir notre article du 29 mars 2017).

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle