Une Scic pour gérer un abattoir de proximité en Ariège

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Ariège

Afin de redresser les comptes de son abattoir, la communauté de communes de Saint-Girons en Ariège en a délégué la gestion à une Scic. Eleveurs, grossistes et salariés sont impliqués dans la relance de l’activité aux côtés de la collectivité. Un an après la création de la Scic, les résultats sont encourageants.

Malgré une reprise en main de la gestion de son abattoir via une régie au début des années 2000, la communauté de communes de Saint-Girons en Ariège, propriétaire des murs, n’a pas pu freiner la baisse du tonnage abattu : problèmes de tarifs, de qualité d’abattage... Conçu pour 2.500 tonnes au moment de sa construction dans les années 90, l’abattoir n’abattait plus que 1.000 tonnes en 2009. Bien décidés à ne pas baisser les bras, les élus, rejoints par des agriculteurs, grossistes et bouchers du territoire à travers leurs organisations, ont mis en place un plan d’actions et demandé un sursis d’un an au préfet du département. Ce dernier était en effet soucieux de réduire au plus vite la charge financière de l’abattoir pour la collectivité (300.000 euros de déficits cumulés).

Cinq collèges représentant les parties impliquées

Les études menées par un institut technique spécialiste dans les filières viandes, un cabinet d’études et un cabinet de gestion, ont d’abord permis de déterminer quelles activités étaient vraiment viables et quelle structure juridique pouvait gérer l’équipement. Le choix s’est porté sur la société coopérative d’intérêt collectif (Scic). "L’intérêt d’une Scic est qu’elle implique et responsabilise l’ensemble des acteurs dans la gestion de l’abattoir à travers des collèges représentant les différentes parties prenantes. Nous en avons créé cinq : communauté de communes, salariés, éleveurs, grossistes et bouchers", explique Christophe Gouazé, actuel directeur de l'abattoir et éleveur. Chaque part sociale vaut 100 euros. Chaque collège s’est organisé, soit de façon formelle (constitution d’associations par exemple pour les bouchers et les éleveurs), soit de façon plus informelle, pour verser 10.000 euros de capital à la Scic au moment de sa constitution en avril 2011. Le reste du capital, soit 85.000 euros, a été amené par le conseil général, les trois chambres consulaires et la communauté de communes (50.000 euros). La collectivité prend en charge tout ce qui concerne l’entretien du bâtiment et l’achat du gros matériel. La Scic paie le personnel et règle le loyer à la collectivité, soit un budget de 30.000 euros annuels. "A sa création, la Scic a repris l’ensemble du personnel - dix personnes à plein temps - avec toute son antériorité en matière d’ancienneté et de congés payés."

Un fonctionnement exigeant pour conserver la proximité avec les professionnels

L’ensemble des acteurs engagés dans le projet s’est mobilisé pour retrouver des clients. Des réunions d’information ont permis de faire connaître la nouvelle organisation de l’établissement qui a réalisé, dans le même temps, quelques travaux de mises aux normes. Dès 2011, le volume est remonté à 1.600 tonnes, la qualité de l’abattage s’est améliorée ainsi que le lien avec les clients. "L’abattoir permet de valoriser la production locale. Disposer d’un abattoir de proximité permet d’apporter davantage de valeur ajoutée sur le territoire et de maintenir localement une bonne centaine d’emplois directs et indirects."
C’est l’un des représentants du collège des agriculteurs, Christophe Gouazé, qui est devenu directeur général du site, secondé par un directeur délégué, représentant du collège des grossistes. Afin de suivre au plus près l’activité du site et l’organisation du personnel, les deux directeurs se retrouvent chaque mardi après-midi, "à titre bénévole", témoigne Christophe Gouazé. Le président de la communauté de communes réunit et préside quant à lui le conseil d’administration et l’assemblée générale.


Lucile Vilboux / Acteur Rural, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Communauté de communes de Saint-Girons

Nombre d'habitants :

12728

Nombre de communes :

7
57 rue Saint-Valier
09200 Saint-Girons
com.agglo.stgirons@wanadoo.fr

François Murillo

Président

Christophe Gouazé

Directeur de l'abattoir
Haut de page