Vaccination des lycéens : les régions n'ont pas été associées

"Le protocole sanitaire pour l’année scolaire 2021-2022 a été publié hier par le ministre de l’Education nationale sans que les collectivités territoriales en charge du fonctionnement des écoles, collèges et lycées aient été consultées", rapporte ce jeudi 29 juillet Régions de France (sur ce protocole, voir notre article d'hier). Plutôt étonnant en effet. Et "regrettable", jugent les élus régionaux, qui rappellent avoir dès le 9 juillet "émis un vœu pour appeler à la mobilisation en faveur de la vaccination" et faire part de "leur capacité d’engagement". Régions de France n'est pas en désaccord sur le fond : "Oui, la vaccination massive des lycéens est indispensable", écrit l'association. L'interrogation porte sur la façon de faire : le ministère "considère-t-il qu’il peut se passer des régions, en charge du fonctionnement et de l’organisation opérationnelle des lycées ?", "faut-il attendre le 20 août pour engager les discussions, comme s’il s’agissait d’une rentrée scolaire classique ?". Non bien-sûr, "car fin août il sera trop tard". C'est "dès maintenant" qu'il faut s'organiser. D'autant que la circulaire publiée hier pose de "multiples questions". Le communiqué de Régions de France en mentionne plusieurs : "Comment organiser la vaccination dans les établissements bien avant la rentrée ? Comment prévoir l’enseignement à distance des élèves non vaccinés qui doivent être isolés de leur classe et non pas 'évincés' comme le prétend la circulaire ? Comment financer les équipements recommandés pour contrôler la qualité de l’air dans les locaux ?" Et comment informer les familles en amont ? Les espaces numériques de travail dont disposent les régions pourraient y contribuer.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle