Localtis

École de la confiance - Vers une pratique sportive quotidienne obligatoire ?

Publié le
par
Jean Damien Lesay pour Localtis
dans

Tourisme, culture, loisirs

Jeunesse, éducation et formation

À l’occasion de l’examen en séance publique du projet de loi "pour une école de la confiance", le 14 mai, le Sénat a adopté, sur proposition de Michel Savin, sénateur de l’Isère et président du groupe d’études sénatorial sur les pratiques sportives et les grands événements sportifs, un amendement stipulant que "l’État assure une pratique quotidienne d'activités physiques et sportives au sein des établissements du premier degré. Cet enseignement s'intègre obligatoirement dans le cadre des horaires et des programmes en vigueur dans ces établissements".
"Cette pratique quotidienne serait un excellent signal envoyé aux jeunes générations dans la perspective notamment des Jeux olympiques et paralympiques de 2024. [Elle] répond également à des enjeux de santé publique [et] permet dans le même temps aux élèves de bénéficier d'échanges autour de la prévention et des valeurs transmises par le sport", précise l'exposé des motifs.
Toujours à l'initiative de Michel Savin, le Sénat a également adopté deux nouvelles mesures, l'une permettant la mise en œuvre d’aménagements et d’adaptations du cursus scolaire pour les jeunes sportifs dès l’école primaire, l'autre visant une meilleure prise en compte de l’individualisation et de l'adaptation des cursus scolaires pour les sportifs de haut niveau ou en accession dans le deuxième degré.
Ces mesures s'inscrivent dans un contexte plus large de valorisation des activités sportives à l'école, en témoigne l'expérimentation annoncée en février dernier par les ministres de l'Éducation nationale et des Sports portant sur des après-midi libérés pour la pratique du sport.
Le Sénat poursuivra jusqu'au 21 mai l'examen du projet de loi pour une école de la confiance, adopté en première lecture par l'Assemblée nationale.

Haut de page