Transports - Volet intermodalité des Sraddet : une étude vise à identifier les attentes des collectivités

Dans l'attente de la publication prochaine de l'ordonnance relative au schéma régional d'aménagement, de développement durable et d'égalité des territoires (Sraddet), prévue par la loi Notr, l'Assemblée des communautés de France (ADCF) et Transdev viennent de publier une étude sur les politiques intermodales de déplacements. Avec le Groupement des autorités responsables de transport (Gart), l'ADCF entend promouvoir les schémas régionaux de l'intermodalité instaurés par la loi Maptam de 2014, qui constituent le volet intermodalité des Sraddet et "nécessitent un dialogue territorial entre régions et intercommunalités", soulignent l'association et l'opérateur de transports dans un communiqué commun. "La diversité des modes et des acteurs de mobilité, la meilleure prise en compte des territoires vécus, la connectivité des voyageurs et la promotion de solutions digitales favorisant des comportements flexibles et réactifs dans le choix modal appellent de nouvelles solutions pour les autorités organisatrices de la mobilité", estiment-ils, alors que ces dernières s'engagent dans l'élaboration et la mise en œuvre de plans de déplacements urbains (PDU) de nouvelle génération qui devront s'inscrire en cohérence avec la planification régionale.
C'est donc dans ce contexte que l'ADCF s'est associée à Transdev, filiale de la Caisse des Dépôts et de Veolia, pour réaliser au cours de l'année 2015 "une étude exploratoire afin de préciser certaines attentes des collectivités locales et d'identifier des chantiers opérationnels pour les autorités organisatrices de transport et de la mobilité", indique leur communiqué. Mené auprès de 50 autorités organisatrices de transports et de la mobilité, experts et acteurs de politiques de déplacements, ce travail dresse un état des lieux de l'expertise et de la pratique mais aussi des attentes et des enjeux. L'étude esquisse les pistes et les solutions d'avenir qui répondent aux questions, encore nombreuses : quelle définition renouvelée et partagée de l'intermodalité ? Quelles coopérations et quelle gouvernance pour de futures planifications régionales de l'intermodalité ? Comment mieux intégrer l'ensemble des mobilités d'initiatives privée et collaborative ? Comment rendre plus efficaces mais aussi plus économes et plus frugaux les lieux d'échanges ? Comment faire du digital un facteur d'intégration des services de mobilités ?
"Les communautés ont souvent contribué à financer les pôles d'échanges multimodaux, à mettre en place des tarifications intégrées et des systèmes unifiés de billettique. Sans attendre le volet intermodalité des futurs Sraddet, les intercommunalités démontrent qu'elles sont prêtes à coopérer à l'échelle de bassins de vie pour définir les maillons de cette nouvelle chaîne du transport et des déplacements", souligne Charles-Eric Lemaignen, président de l'ADCF. "Avec cette étude qui cadre le sujet structurant de l'intermodalité, Transdev aura a coeur d'approfondir son savoir-faire au profit des AO en matière de gestion et de valorisation des connecteurs, que sont les connecteurs physiques avec les pôles d'échanges, les connecteurs digitaux que sont les calculateurs d'itinéraires et les outils d'information/réservation et les connecteurs humains que sont le personnel au contact du client", indique pour sa part Paul de Rosen, directeur commercial et du développement du groupe Transdev.
Dans un second temps, Transdev et l'ADCF disent vouloir s'appuyer sur les résultats de cette étude "pour stimuler le débat public et les réflexions à l'échelle régionale sur ce thème majeur en vue de la préparation des futurs Sraddet".

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle