49 nouveaux "sites industriels clés en main" sélectionnés

Au total, 127 "sites industriels clés en main" sont maintenant disponibles sur le territoire français. S'ajoutant aux 78 sites dévoilés en 2020 lors d'une première campagne d'identification, 49 nouveaux sites industriels clés en main ont été sélectionnés dans le cadre d'un deuxième appel à projets ouvert du 9 décembre 2020 au 31 mars 2021. 170 dossiers avaient été déposés. "Ces sites sont un atout précieux pour convaincre les investisseurs et accélérer la concrétisation des projets industriels en période de relance", insiste le communiqué de presse du gouvernement du 23 septembre 2021. Deux tiers des sites retenus se situent au sein des Territoires d'industrie.

Le dispositif a été lancé en 2020 dans l'objectif de faciliter les implantations de nouvelles activités industrielles dans des délais maîtrisés. Ainsi, pour ces sites "clés en main", l'Etat s'engage, en partenariat avec les collectivités locales, à réduire les délais nécessaires pour implanter une usine (trois mois pour un permis de construire, neuf mois pour les autorisations environnementales). L'ensemble des procédures relatives à l'urbanisme, l'archéologie préventive, l'environnement sont anticipées, permettant un démarrage d'activité ou de construction de sites industriels rapide, tout en garantissant un haut niveau de protection de l'environnement. L'idée est issue du rapport du député d'Eure-et-Loir Guillaume Kasbarian, remis au gouvernement en 2019.

Les sites nouvellement sélectionnés se situent dans douze régions : les Pays de la Loire (3), la Nouvelle-Aquitaine (8), la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (8), la Normandie (5), l'Ile-de-France (4), l'Auvergne-Rhône-Alpes (4), le Grand Est (4 sites), le Centre Val-de-Loire (2), la Bretagne (2), la Bourgogne-Franche-Comté (2), l’Occitanie (3) et les Hauts-de-France (4 sites).