5G, Trip Avicca, le Covid-19 chamboule le calendrier des télécoms 

La feuille de route initiale de la 5G prévoyait, au terme d'un examen des candidatures des opérateurs déposées courant février auprès de l'autorité (Lire notre article du 26 février), la mise aux enchères du reliquat de fréquences mi-avril. Mardi 17 mars 2020, l'autorité de régulation a fait savoir que cette procédure serait "décalée" du fait de la crise sanitaire. Ce décalage induit-il un report du lancement commercial de la 5G prévu initialement pour la fin 2020 ? Le président de l'autorité veut croire que non. Sébastien Soriano a en effet affirmé sur Twitter "qu'aucun report n’est acté pour le moment. Le collège de l’Arcep va étudier l’impact du Covid-19 avec les opérateurs, en lien avec le gouvernement. Si un nouveau calendrier devait être défini, cela sera indiqué en temps utile". Une décision difficile à prendre car la France fait en effet figure de grande retardataire face à l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Espagne, l'Irlande et l'Italie qui ont d'ores et déjà alloué leurs fréquences 5G. Parallèlement, l'Arcep a annulé  sa conférence "Territoires connectés", consacrée à l'aménagement numérique des territoires et aux nouveaux usages, qui devait avoir lieu le premier avril. L'Avicca a enfin également décidé d'annuler son "Trip de printemps", prévu initialement pour la mi-mai, manifestation qui réunit chaque année les réseaux d'initiative publique.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle