Agressions contre les pompiers : le Sénat installe une mission d’information

La commission des lois du Sénat a procédé, mardi 2 avril, à l’installation d’une mission d’information sur la sécurité des sapeurs-pompiers, composée de trois sénateurs : Loïc Hervé (Union centriste, Haute-Savoie), Patrick Kanner (PS, Nord) et Catherine Troendlé (LR, Haut Rhin). Cette dernière est d’ailleurs présidente, depuis 2017, du Conseil national des sapeurs-pompiers volontaires (CNSPV).
La mission, qui entamera ses travaux "dès le mois de mai", est créée "en raison de l’accroissement spectaculaire et inquiétant des agressions de sapeurs-pompiers : leur nombre a augmenté de 23% en un an et de 213% au cours des dix dernières années", indique le Sénat, dans un communiqué. Elle "analysera les différentes sources d’insécurité, procédera à l’évaluation du droit en vigueur et examinera l’adéquation de la formation des sapeurs-pompiers aux nouveaux risques rencontrés sur le territoire", précise-t-il.
Le 6 mars, le Sénat avait déjà adopté une proposition de loi de Patrick Kanner relative à la sécurité des sapeurs-pompiers. Le texte initial prévoyait de préserver l'anonymat des pompiers portant plaintes à la suite d'une agression, afin de les mettre à l'abri de représailles, comme c'est déjà le cas pour les policiers et gendarmes. Finalement, l'unique article de la proposition de loi se contente de préserver l'anonymat des témoins d'une agression de sapeur-pompier.
 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle