Tourisme - Atout France réajuste sa stratégie pour accompagner la reprise de l'activité touristique

Le 29 mai, Atout France a réuni les membres de sa commission stratégie. Objectif : "faire le point sur le premier semestre écoulé et ajuster la stratégie à adopter d'ici 2020 pour accélérer le rebond constaté depuis deux trimestres en matière d'accueil de touristes internationaux". En d'autres termes, il s'agit de se donner les moyens de tirer le meilleur parti du redressement de la fréquentation touristique qui se fait jour depuis quelques mois (voir notamment nos articles ci-dessous du 8 février et du 18 avril 2017).

Visas touristiques en hausse de 32% au premier trimestre

A cette occasion, Atout France a avancé quelques chiffres supplémentaires qui confirment le redressement de l'activité. Ainsi, les demandes de visas touristiques ont augmenté de 32% au premier trimestre 2017. Autre signe probant : sur la même période, les nuitées hôtelières internationales ont fortement progressé (+12,6%) en Ile-de-France - la région la plus touchée par la crise du tourisme après les attentats -, de même que les hôtels du segment haut de gamme 4 et 5 étoiles (+11,4%), eux aussi les plus touchés par la crise.
L'idée est maintenant de surfer sur cette tendance favorable. La commission stratégie d'Atout France a ainsi identifié plusieurs leviers sur lesquels il faudra agir. Il s'agit plutôt de leviers de moyen terme, qui nécessitent un certain temps avant d'en voir les effets concrets : renforcement de la connectivité aérienne pour profiter des arrivées long -courrier programmées d'ici 2025 en Europe (+20 millions) et de la dynamique low-cost, stimulation de l'investissement (qui ne pèse encore que 8% de la consommation touristique et connaît de très fortes disparités régionales et par filière), et - dans le prolongement des récents progrès en matière de délivrance des visas - amélioration de la qualité et de l'accueil.

Plusieurs leviers d’action

Un des leviers évoqués par Atout France pourrait toutefois être activé plus rapidement. Il s'agit de la promotion de la destination France sur les marchés internationaux, avec en priorité le numérique et les stratégies d'influence, dans la continuité du plan de relance 2016-2017.
Dans sa vision du marché touristique international, Atout France estime également que "l'événementiel constituera un axe à renforcer dans les prochains mois pour tenir compte du potentiel croissant des courts séjours et des grands événements à venir". A ce titre, l'obtention des Jeux olympiques de 2024 serait évidemment un atout de taille.
Enfin, en termes de cibles, il s'agira notamment de "consolider la dynamique constatée au cours des dernières années sur le marché long-courrier, de reconquérir le terrain perdu sur certains marchés européens de proximité (en accélérant notamment les actions en direction de la cible des Millennials et des seniors), et d'investir sur les marchés de demain (Asie du Sud-Est, Amérique du Sud ou Afrique)".
 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle