Localtis

Personnes âgées - Autonomie : les conférences des financeurs ont mobilisé plus de 200 millions d'euros en 2017

Publié le
par
Jean-Noël Escudié / P2C pour Localtis
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Tous les départements disposent désormais d'une conférence des financeurs réunissant tous les acteurs concernés par la perte d'autonomie. Le deuxième bilan réalisé par la CNSA donne une vision de leur action et mode de fonctionnement et des actions financées.

La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) publie la seconde édition (voir notre article ci-dessous du 29 novembre 2017) de sa "synthèse nationale de l'activité de la conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie". Officialisées, après une phase de préfiguration, par la loi d'adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015, elles réunissent, sous la présidence du président du conseil départemental, les acteurs institutionnels concernés : ARS, collectivités territoriales volontaires, régimes d'assurance retraite de base (Cnav, MSA, RSI), régimes complémentaires, assurance maladie, Mutualité française, Anah... Dès la fin de 2016, les conférences des financeurs étaient en place dans tous les départements - sauf en outre-mer où l'installation est toujours "en cours" comme en 2016 -, mais 2017 est la première année complète de fonctionnement de ces instances.

Un pilotage renforcé

Pour l'édition 2017, toutes les conférences ont transmis leur bilan d'activité à la CNSA. Celle-ci estime que "leur montée en compétence progressive se traduit, à l'échelle nationale, par le renforcement de leur pilotage et de leur structuration". Les conférences ont ainsi tenu environ 300 réunions, qui ont mobilisé plus de 2.200 membres. En outre, plus de 90% des conférences ont désormais mis en place des instances de travail, en plus des réunions plénières. La synthèse observe aussi que "les instances formalisent davantage leurs procédures ainsi que le suivi et l'évaluation des projets financés". En termes matériels, 82% des conférences bénéficient d'un soutien du département, le plus souvent sous la forme de la mise à disposition d'un chargé de mission.

La très grande majorité (91%) des conférences de financeurs matérialisent leur stratégie de prévention de la perte d'autonomie dans un "programme coordonné". Sur les 91 programmes reçus et analysés, la CNSA constate que 58 comportent un axe sur l'accès aux équipements et aux aides techniques, 49 un axe sur le soutien aux proches aidants, 44 un axe sur les actions collectives, 43 un axe sur le forfait autonomie et les résidences autonomie...

640.000 actions financées, pour deux millions de bénéficiaires

En termes de résultats, les conférences ont financé directement, en 2017, 500.000 actions de prévention dans leur périmètre de compétence. Les départements ont participé au financement de 196.000 d'entre elles, suivis par les Carsat (129.000) et le RSI (108.000), les autres financeurs jouant un rôle plus limité. Ces actions ont touché 793.000 personnes. Les financements correspondants ont atteint 104,7 millions d'euros.

Les différents concours de la CNSA aux conférences des financeurs - dont le forfait autonomie - ont permis d'ajouter 97 millions d'euros, portant le total des actions de prévention de la perte d'autonomie financées en 2017 à 202 millions d'euros. Par rapport à 2016, les concours financiers versés par la CNSA ont ainsi permis de mobiliser 48,7 millions d'euros supplémentaires au service de la prévention de la perte d'autonomie. Avec les concours de la CNSA, les actions financées en 2017 sont au nombre de 640.000, pour environ 2 millions de bénéficiaires.

Enfin, pour l'avenir, la synthèse réalisée par la CNSA relève que "la question de l'évaluation des impacts des actions financées constitue un enjeu majeur pour le développement des conférences, ainsi qu'une attente importante des membres qui les composent".

Haut de page