Culture / Tourisme - Enfin une marque ombrelle pour les labels du patrimoine

Sept réseaux liés au patrimoine - dont Sites et cités remarquables de France, le réseau des Grands Sites de France et la Fédération des parcs naturels régionaux - lancent une marque commune : "France. Patrimoines et Territoires d'exception".

A l'occasion de l'édition 2019 du Salon international du patrimoine culturel au Carrousel du Louvre à Paris – qui marque aussi le 25e anniversaire de cette manifestation –, sept associations portant des labels relatifs au patrimoine se sont réunies pour lancer une marque ombrelle : "France. Patrimoines & Territoires d'exception". (*)

Les sept réseaux concernés : Sites & cités remarquables de France, Les plus beaux villages de France, Petites Cités de caractère de France, Ville et Métiers d'Art, Plus beaux détours de France, réseau des Grands Sites de France et Fédération des parcs naturels régionaux de France.

L'objectif affiché est de "se réunir sous une bannière commune, afin de développer un autre tourisme lié à la découverte des patrimoines exceptionnellement diffus sur l'ensemble du territoire".

Une suite du rapport Malvy de 2017

Cette initiative s'inscrit dans le droit fil du rapport de Martin Malvy – président de Sites & cités remarquables de France, ancien président de la région Midi-Pyrénées et de l'Association des petites villes –, remis en mars 2017 et intitulé "54 suggestions pour améliorer la fréquentation touristique de la France à partir de nos patrimoines" (voir notre article ci-dessous du 15 mars 2017). Ce rapport pointait notamment la multiplicité des labels, mis en place à l'initiative de ministères ou d'associations, certaines souvent pilotées par des élus. Des labels qui "permettent d'une manière générale de structurer l'offre, de développer des équipements culturels et de qualifier les projets de territoires", mais qui "ne sont pas suffisamment lisibles pour développer leur propre promotion". Le rapport estimait donc "essentiel en ce qui concerne les labels, qu'un travail soit accompli sur l'offre avec les réseaux qui n'auraient pas déjà entamé cette démarche, et que [...] des produits soient conçus alliant patrimoine et animation en concertation territoriale et proposés au marché du tourisme".

Le label "France. Patrimoines & Territoires d'exception" se présente donc comme "une marque pour renforcer les actions au niveau européen et international en matière de promotion des patrimoines naturels, culturels et paysagers et d'un tourisme durable, respectueux de ces patrimoines, qui participe à l'attractivité de la France". Les sept associations participantes regroupent environ mille destinations, "offrant une grande diversité de patrimoines" (bâti, paysager, immatériel, savoir-faire, gastronomique...). "Une personne sur deux choisit de visiter la France pour son patrimoine naturel, gastronomique et culturel", a d'ailleurs rappelé Martin Malvy ce 24 octobre en présentant l'initiative.

Renforcer l'attractivité des territoires

Cette marque ombrelle est elle-même portée par une association du même nom, qui a tenu son assemblée générale constitutive le 24 octobre. Les statuts de l'association lui fixent un certain nombre d'objectifs : renforcer l'attractivité des territoires en coordonnant ou en conduisant des actions de promotion en matière de tourisme durable fondé sur les patrimoines culturels, naturels, paysagers et d'art de vivre, développer et promouvoir une offre de qualité en faisant émerger des "pépites" au sein des réseaux et en mettant en valeur des "expériences de découvertes de patrimoines d'exception", organiser le dialogue et la concertation entre les élus, les membres et les équipes techniques des associations membres, mener toute action de partenariat avec les structures publiques et privées et les professionnels du secteur... La réalisation de ces objectifs passera notamment par l'organisation d'échanges, concertations, dialogues et rencontres, par des actions de partenariat et de promotion communes, ou encore par le développement et la valorisation d'une offre de qualité autour des patrimoines.

"Nous espérons que cette bannière nous permettra d'aller plus loin tous ensemble : travailler en mutualisant nos forces vives et aller vers un tourisme durable et respectueux", s'est réjoui ce jeudi Louis Villaret, le président du réseau des Grands Sites de France, pour qui les enjeux sont bien aussi de "répartir les flux touristiques, 
allonger les saisons touristiques et inciter à aller à la rencontre de territoires, de lieux et de savoir-faire moins connus".

On peut certes relever l'absence, dans cette marque ombrelle, de certains labels importants, comme le réseau des sites français classés au patrimoine de l'Unesco, les Villes et Pays d'art et d'histoire, les labels "Patrimoine européen" ou "Patrimoine du XXe siècle", les Maisons des illustres, les Entreprises du patrimoine vivant... Mais certains pourraient sans doute rejoindre la marque ultérieurement. En attendant, la création de "France. Patrimoines & Territoires d'exception" marque une avancée importante et introduit un peu de lisibilité dans un domaine qui en manquait jusqu'alors singulièrement.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle