Localtis

Equipements sportifs (1/3) : une fracture française

Quel est le panorama des équipements sportifs en France ? En ce début d'année 2020, Localtis vous propose un vaste tour d'horizon. Pour cela, nous avons exploité la base de données issue du recensement des équipements sportifs du ministère des Sports. Premier volet de notre enquête : le nombre d'équipements sportifs. Où l'on s'aperçoit qu'il existe un abîme entre les régions.

La France comptait 331.530 équipements sportifs au début de l'année 2020. En dix ans, la progression nette s'établit à +3,6%. Mais tous les types d'équipements ne sont pas en progression.
L'équipement le plus répandu en France reste le terrain de grands jeux (football, rugby, etc.). On en dénombre actuellement 43.467, soit une légère baisse par rapport à 2011 (44.084). Pour comprendre ce chiffre, on peut chercher du côté des effectifs de la Fédération française de football (FFF) qui ont très légèrement reculé sur la période 2011-2016 (-0,5%). Autre explication possible : le nombre de terrains de grands jeux en surface synthétique progresse fortement : +42,4% entre 2011 (1.792) et aujourd'hui (2.552). Par leur capacité à permettre une pratique beaucoup plus intensive, les terrains synthétiques sont une solution alternative rentable à la multiplication des aires de jeux en gazon naturel.
Si les "divers équipements de sports de nature" arrivent en deuxième position (42.488 équipements), la troisième position est occupée par un autre équipement en baisse : la France ne compte plus que 40.763 courts de tennis, contre 41.792 en 2011. Une situation qui, là encore, peut s'expliquer par la chute de près de 10% des effectifs de la Fédération française de tennis, passés de 1.134.571 licenciés à 1.039.352 entre 2011 et 2016.
Parmi les autres équipements très structurants, on note les 18.351 salles multisports, les 15.757 salles non spécialisées ou encore les 6.411 bassins de natation (contre 6.541 en 2011, soit une baisse de 2%).

Le Centre-Val de Loire en tête

En valeur relative, le nombre d'équipements sportifs (hors sports de nature) pour 10.000 habitants augmente légèrement pour s'établir à 40,5 contre 39,9 en 2001. Les régions métropolitaines les mieux dotées sont le Centre-Val de Loire et la Bourgogne-Franche-Comté, avec 53 équipements pour 10.000 habitants.
L'Ile-de-France ferme la marche avec seulement 23 équipements pour 10.000 habitants. En valeur absolue cette fois, et en intégrant les équipements dévolus aux sports de nature, l'Auvergne-Rhône-Alpes et l'Occitanie sont, avec respectivement 42.890 et 38.833 équipements sportifs, les mieux dotées. L'Ile-de-France n'arrive qu'en cinquième position, avec 28.549 équipements.

Sports de nature : l'Ile-de-France à la traîne

Si l'Auvergne-Rhône-Alpes et l'Occitanie arrivent en tête, c'est qu'elles comptent d'importants territoires de montagne et, partant, proposent de très nombreux équipements de sports de nature. Ces deux régions cumulent à elles seules 36% des 59.668 équipements de cette catégorie.
Deux régions possédant à la fois des zones de montagne et un littoral occupent les troisième et quatrième places du classement des équipements de sport de nature : la Nouvelle-Aquitaine (7.020 équipements et 11,77% du total) et la Provence-Alpes-Côte d'Azur (5.671 équipements et 9,50%). La Corse, qui se caractérise par les mêmes atouts géographiques, est en revanche très loin : seulement 279 équipements de sports de nature. Ici encore, l'Ile-de-France, région la plus peuplée de France avec quelque 12 millions d'habitants, n'offre que 605 équipements de sports de nature, soit 1,01% du total.

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page