Web 2.0 - Lancement d'un réseau social pour l'animation de projets collaboratifs

Après Intercoop, le réseau des réseaux lancé lors des premiers étés TIC en 2007, voici son grand frère, AnimFr, le réseau des animateurs de projets collaboratifs. Créée à l'occasion des derniers étés TIC de Bretagne, à Rennes début juillet, cette nouvelle liste de diffusion en ligne veut rassembler des animateurs de communautés ou de groupes de travail ainsi que tous ceux qui s'intéressent à l'animation de projets collaboratifs pour mettre en commun idées et ressources. "Ce groupe va nous permettre de mutualiser nos efforts, méthodes et idées dans nos expériences d'animation en ligne ou en présentiel. Il va aussi permettre à ceux qui le souhaitent de monter des groupes de travail et de trouver les solutions les plus appropriées à leurs objectifs", ont expliqué ses initiateurs. A l'origine du projet - comme souvent -, Michel Briand, vice-président de Brest Métropole Océane en charge de l'économie sociale et solidaire et de l'aménagement numérique du territoire, ainsi que Jean-Michel Cornu, consultant international et expert européen dans le domaine des technologies et de la société de l'information, directeur scientifique de la Fondation internet nouvelle génération (Fing).
L'idée part d'un constat : actuellement, la pratique de l'animation collaborative s'est répandue, facilitée par la disponibilité d'outils du web 2.0 (les réseaux sociaux notamment). Elle s'est ensuite matérialisée au sein du tissu associatif des territoires : l'an dernier, le collectif Outils Réseaux a mis en place un dispositif de formation "animacoop" pour apprendre l'animation de projets. En dix-huit mois, quatre formations-actions ont été mises en place à Brest et Montpellier permettant à des personnes ayant un projet collaboratif d'acquérir la pratique d'outils et de méthodes utile à leur montage de projet. Avec la convergence des 50 premières personnes impliquées dans ces formations, de réseaux d'acteurs ayant participé à Intercoop, AnimFr rassemble déjà plus d'une centaine de participants. "Comme pour l'innovation citoyenne, les territoires en transition, l'économie sociale et solidaire, les communautés apprenantes, c'est bien la question d'un changement d'échelle qui se pose à l'animation collaborative", a conclu Michel Briand.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle