Localtis

Habitat - Le Groupe SNI veut créer 122.000 logements et unités d'hébergement dans les dix ans

Le Groupe SNI, filiale immobilière de la Caisse des Dépôts, a présenté ses résultats 2016. A cette occasion, André Yché, le président du directoire, a détaillé les objectifs du groupe pour les prochaines années. Côté résultats, la SNI a augmenté sa production en 2016, grâce à 1,2 milliard d'euros d'investissements, avec 10.500 logements livrés (dont 4.721 logements sociaux), 13.003 logements mis en chantier (dont 5.419 logements sociaux, 3.738 logements locatifs intermédiaires et 3.846 logements très sociaux) et le lancement de 7.019 réhabilitations et résidentialisations. Ceci porte le parc du Groupe SNI à plus de 348.000 logements gérés, dont 190.000 logements sociaux, plus de 86.000 logements intermédiaires et plus de 72.000 unités d'hébergement.

Un engagement soutenu sur le logement intermédiaire

La présentation des résultats a aussi été l'occasion de confirmer les ambitions du groupe dans le logement intermédiaire (voir nos articles ci-dessous), avec un objectif de construction à moyen terme de 35.000 logements intermédiaires dans les cinq ans à venir.
L'ambition est identique en matière de logement social, avec à nouveau 35.000 logements dans les cinq ans, dont des résidences étudiantes. Le dossier de présentation des résultats précise que "son effort sera concentré sur les zones tendues, notamment en Ile-de-France, où sa production va doubler, et dans les grandes métropoles de province". En Ile-de-France, Grand Paris Habitat, dont le groupe SNI est un des initiateurs, devrait ainsi devenir "l'opérateur incontournable du logement". L'ambition affichée est - à nouveau - de construire 35.000 logements sociaux et intermédiaires et de réhabiliter 35.000 logements (dont plus de 10.000 pour les adhérents externes). Une enveloppe de cinq milliards d'euros sera investie pour atteindre ces résultats. Dans cinq ans, le Groupe SNI pourrait ainsi gérer un parc de 500.000 logements.

Seize milliards d'euros d'investissements sur dix ans

De son côté, Adoma - reprise et redressée par le Groupe SNI (28 millions d'euros de résultat positif en 2016 contre 26 millions de déficit en 2010) - poursuivra ses efforts "avec l'objectif d'investir 2,1 milliards d'euros sur l'ensemble de son activité durant les dix prochaines années". Avec son fonds "à impact social" Hémisphère, le Groupe SNI prévoit de créer 10.350 places d'hébergement d'urgence, portant la capacité totale à 26.000 places et faisant d'Adoma le leader national de ce secteur (voir notre article ci-dessous du 16 mars 2017).
Sur le long terme, les ambitions sont tout aussi grandes, puisque "le groupe SNI s'est en effet fixé comme objectif de produire, sur les dix prochaines années, 122.000 logements et unités d'hébergement, dont 42.000 logements sociaux, 42.000 logements intermédiaires et 38.000 unités d'hébergement portées par Adoma. Soit un programme d'investissement de 16 milliards d'euros sur dix ans".

 

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Haut de page