Le Point info eau au service du Pays de La Châtaigneraie et de ses habitants (85)

La communauté de communes du Pays de La Châtaigneraie s'appuie sur le Centre permanent d'initiatives pour l’environnement (CPIE) Sèvre et Bocage pour mieux informer et accompagner les acteurs du territoire sur les problématiques de l'eau, notamment en faisant le lien entre les collectivités, les habitants, les acteurs de l'eau et les services de l'État.

Peut-on créer ou supprimer une mare ? Ai-je le droit d’entretenir ou aménager un cours d’eau ? Comment dois-je gérer mes eaux pluviales ? Le Point info eau est un service gratuit, animé par le Centre permanent d'initiatives pour l'environnement (CPIE) Sèvre et Bocage. Il s’attache à répondre aux demandes des acteurs du territoire : agriculteurs, propriétaires, associations, entreprises, élus… Ce service, financé et actif sur les communautés de communes du Pays de La Châtaigneraie et du Pays de Pouzauges, répond à des besoins identifiés par les collectivités, suite à leur prise de compétence sur la Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (Gemapi).

Un maillon entre les acteurs de l’eau et le territoire

« Nous avons accompagné ces collectivités sur la Gemapi en 2018, en partenariat avec l’Union nationale des CPIE et la Caisse des Dépôts, car les élus et habitants avaient peu d'informations et ne savaient pas vers qui se tourner. Très rapidement est venue l'idée de créer un Point info eau afin de créer un maillon entre les services de l'État, les syndicats de gestion de l'eau, les habitants et les élus », explique la chargée de mission du CPIE, Blandine Desnouhes. « C'est très complexe, il y a beaucoup de structures impliquées et d'administratifs. Nous, ce n'est pas notre métier, nous ne sommes pas formés pour cela », confirme le maire de Saint-Maurice-des-Noues et vice-président en charge du pôle aménagement et environnement du Pays de La Châtaigneraie, Christian Guénion. Une première convention a été signée entre le CPIE et la communauté de communes, pendant laquelle ce service a peu été utilisé, à cause de la pandémie de Covid-19. Une nouvelle convention est signée pour la période mai 2021-mai 2022.

Conseiller, informer, orienter

Le CPIE est chargé de centraliser les demandes sur les ressources en eau avec trois missions : conseiller et permettre à tous les publics d’intervenir dans le respect de la réglementation, des milieux aquatiques et de la ressource en eau ; informer et orienter les usagers vers les structures compétentes ; être un relais local entre les usagers et les institutions : la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), les syndicats intercommunaux de gestion de l'eau, l’Office français de la biodiversité… « Il y a un besoin. Sur le pays de Pouzauges où nous sommes plus implantés et connus, on a déjà réalisé 50 interventions de janvier à juin 2021. Avec le Pays de La Châtaigneraie, le bouche-à-oreille commence à fonctionner, même s'il y a un enjeu à communiquer davantage », précise la chargée de mission.

Le CPIE reçoit beaucoup de demandes sur les étangs : comment les entretenir, quelle est la réglementation, qu’est ce qui est obligatoire, conseillé… Les réponses sont apportées directement ou après un contact avec d’autres organismes et, plus rarement, en se rendant sur place, notamment lorsqu’il s’agit d’un appui technique. « Le syndicat mixte ne fait pas ce travail auprès des particuliers, ce n'est pas leur fonction première et ils n’ont pas les moyens humains suffisants pour cela, remarque le vice-président. On a aussi des demandes d'élus. Par exemple, un maire a constaté que les passerelles d'étangs accessibles au public étaient inondées, mais n'arrivait pas à joindre les propriétaires, ni la personne en charge du sujet à la DDTM. Notre intervention a permis de provoquer une rencontre tripartite, mairie, DDTM et propriétaires pour qu’ils envisagent des solutions ensemble. Globalement, les communes ne se sentent pas assez armées sur le sujet », note la chargée de mission du CPIE. Une fiche de synthèse est rédigée après chaque intervention. Ce travail de sensibilisation, de conseil et parfois de concertation est complémentaire des contrôles sur la réglementation et des aides aux agriculteurs pour entretenir les cours d'eau, jugés insuffisants par le CPIE.

Des pressions agricoles et d’urbanisme

« Sur le territoire, nous avons trois problématiques sur l’eau. En premier lieu, il y a les pressions agricoles, avec l'arrachage des haies qui favorise le ruissellement et le fait que les pesticides arrivent dans l’eau. L’artificialisation des sols est aussi un problème. Enfin, nous sommes confrontés à l’absence de continuité écologique, induite par des étangs en barrage de cours d’eau notamment. Il y en a beaucoup et ce sont des points clefs par rapport au changement climatique : ils réchauffent l'eau, réduisent les débits des cours d'eau et cela a un impact sur le taux d'oxygène des rivières », regrette la chargée de mission du CPIE. « Nous avons souhaité mettre en place ce service car nous estimons que chacun a une action à mener par rapport à la qualité de l'eau, chacun peut apporter sa goutte au ruisseau. C'est relativement simple à mettre en place, d'autres collectivités pourraient le faire. Mais il faut trouver la structure capable de réaliser ce travail », conclut le vice-président du Pays de La Châtaigneraie.

Le CPIE Sèvre et Bocage

Née en 1993 et labellisée Centre permanent d'initiatives pour l’environnement (CPIE) Sèvre et Bocage depuis 2000, l’association Maison de la Vie Rurale agit sur l’éducation de tous à l’environnement et l’accompagnement des politiques publiques de territoire grâce à 400 adhérents, 200 bénévoles et 13 salariés. Le CPIE Sèvre et Bocage est impliqué dans des programmes de restauration de cours d’eau, d’inventaires et de reconstitution de haies dans le haut-bocage vendéen et d’aménagements agropastoraux en faveur de la qualité de l'eau.

Communauté de communes du Pays de La Châtaigneraie

Nombre d'habitants :

16000

Nombre de communes :

18
Les sources de la Vendée - La Tardière
85 120 La Châtaigneraie
contact@ccplc.fr

Christian Guénion

Vice-président, en charge du pôle aménagement et environnement

CPIE Sèvre et Bocage - Centre permanent d'initiatives pour l'environnement

Maison de la Vie Rurale La Flocellière
85 700 Sèvremont
contact@cpie-sevre-bocage.com

Blandine Desnouhes

Chargée de mission