Le village de Cocumont investit dans le logement social intergénérationnel (47)

Construire des logements sociaux dans des communes rurales relève souvent de la gageure. Pourtant, à Cocumont, les élus sont parvenus à faire construire une résidence intergénérationnelle de dix logements sociaux.

Entre Agen et Bordeaux, au sommet d’un coteaux qui surplombe la vallée de la Garonne, se niche le village de Cocumont et ses 1.100 habitants. Ce décor rural n’empêche pas la commune d’être dotée de plusieurs commerces qui animent son centre-bourg situé à quelques kilomètres de l’autoroute A62. Cela n’empêche pas non plus le maire et ses élus d’avoir fait construire dix logements sociaux et d’avoir d’autres projets du même type, ce qui reste rare dans des territoires ruraux.

Logements sociaux intergénérationnels

« Nous comptons beaucoup d’agriculteurs retraités avec de faibles revenus qui vivent dans des maisons souvent isolées et inadaptées au vieillissement », explique le maire de Cocumont, Jean-Luc Armand. « Nous voulions leur donner la possibilité de rester au village dans des conditions de confort améliorées et dans une résidence où se croisent toutes les générations, afin de leur éviter l’isolement. » En effet, même si ces logements sociaux ciblent prioritairement des personnes âgées autonomes, ils ne leur sont pas réservés. Située à côté de la salle des fêtes et à une petite centaine de mètres des services et des commerces, la résidence intergénérationnelle est composée de six logements individuels de plain-pied et d’un petit collectif de quatre logements. En tout, la résidence propose ainsi sept T3, deux T2 et un T4. Avec leurs cloisons amovibles, ils sont adaptés aux personnes à mobilité réduite et les salles de bain sont conçues pour faciliter la toilette des personnes âgées.

L’office public de l’habitat assure la maîtrise d’ouvrage

Ce projet de résidence sociale a été porté par la commune qui s’est investie dans la maîtrise foncière de l’opération, avant de mettre le terrain à la disposition du bailleur social Habitalys, l’Office public de l’habitat du Lot-et-Garonne, pour un eurosymbolique. Le bailleur a ensuite pris en main la maîtrise d’ouvrage et travaillé en concertation avec les élus durant les phases d’élaboration et de conduite du projet. « Nous avons la chance d’avoir un office public de l’habitat qui s’investit dans la construction de logements sociaux sur les territoires ruraux », poursuit le maire.

La maîtrise foncière, point clé de l’opération

Cet investissement de l’office public de l’habitat a été facilité par la commune qui lui a fait don du terrain d’une valeur de 30 000 euros, qu’elle a financée sur ses propres derniers. Il en allait de l’équilibre de l’opération qui a aussi bénéficié des financements habituels pour les logements sociaux et très sociaux, de la part de l’État, de la Région, du Département et de l’intercommunalité. Aux yeux de Jean-Luc Armand, « la maîtrise foncière a été une des principales difficultés à surmonter. Nous avons dû patienter cinq ans pour acquérir le bon terrain, proche du cœur du village. Il a aussi fallu faire preuve d’endurance et de pédagogie pour dédiaboliser le logement social en milieu rural, tant auprès de certains élus que des habitants. Finalement, tous ont compris que c’était une chance, surtout dans le Lot-et-Garonne, où 85 % de la population est éligible à ce type de logement. »

La résidence fait carton plein

À ce jour, tous les logements de la résidence sociale sont loués et la liste d’attente s’allonge. Sur les dix logements, quatre sont occupés par des personnes âgées de 85 à 92 ans qui reçoivent l’aide d’une association, deux par des personnes handicapées et quatre par des familles, dont deux jeunes couples sans enfant. L’objectif intergénérationnel est donc atteint. « Si nous avions dix logements de plus, ils seraient déjà loués parce que ce type de biens convient à notre population », assure le maire. « Dans les villages on attend de voir, et maintenant qu’on a vu, les candidats sont nombreux ! »

Un nouveau projet à l’étude

Le maire de Cocumont et son équipe ont de nouveaux projets, cette fois davantage fléchés sur les personnes âgées, y compris dépendantes, avec des espaces communs et des services adaptés. « Notre souhait est d’offrir à nos aînés un véritable parcours résidentiel en fonction de leur degré de dépendance afin qu’ils aient le choix de rester dans le village qui les a vus naître ou qui les a adoptés depuis très longtemps. »

Commune de Cocumont

Nombre d'habitants :

1100
1 place des vignerons
47250 Cocumont

Jean-Luc Armand

Maire