Culture - L'Etat organise une sélection pour désigner la Capitale européenne de la culture de 2013

Créé par l'Union européenne en 1985, le titre de Capitale européenne de la culture suscite de nombreuses convoitises. Plusieurs métropoles - Marseille, Saint-Etienne, Lyon, Nantes ou Toulouse - ont déjà fait part de leur candidature ou laissé entendre qu'elles pourraient se porter candidates pour succéder à Lille 2004. C'est en effet une ville française qui sera désignée Capitale européenne de la culture en 2013, en même temps qu'une cité slovaque. Pour organiser la compétition et assurer la plus grande transparence possible dans le choix final, un décret du 14 mai 2007 organise - en application de la décision 1622/2006/CE du Parlement européen et du Conseil du 24 octobre 2006 - un concours en vue de la désignation de la ville française pour 2013. Le décret institue un jury de sélection composé de six personnalités désignées par le ministre de la Culture - après avis du ministre des Affaires étrangères et consultation de la Commission européenne - et de sept membres désignés par le Parlement européen, le Conseil, la Commission européenne et le Comité des régions. Les délibérations de ce jury, qui désignera en son sein un président et un rapporteur, seront tenues secrètes.
Dans un premier temps, le jury procédera à une première sélection, en vérifiant l'adéquation de chaque candidature avec les critères mentionnés à l'article 4 de la décision du Parlement européen et du Conseil du 24 octobre 2006. Le jury entendra les villes candidates, qui disposeront d'une demi-heure pour présenter leur dossier et d'une autre demi-heure pour répondre aux questions du jury. La liste restreinte des villes candidates retenues pour participer à la sélection définitive sera arrêtée conjointement par les ministres de la Culture et des Affaires étrangères, conformément au rapport du jury de sélection.
Les candidates ainsi présélectionnées devront alors compléter leur dossier de candidature, sur la base du programme déjà présenté lors de la présélection et en suivant les recommandations formulées par le jury. Les villes concernées seront alors à nouveau entendues par ce dernier au cours d'un entretien comportant une présentation orale de trente minutes par la ville candidate et un débat entre cette dernière et le jury de sélection, d'une durée limitée à une heure. Le jury de sélection établira alors un "rapport argumenté" sur les programmes des villes candidates présélectionnées et le choix de la ville sélectionnée. Le nom de la ville retenue sera arrêté par les ministres de la Culture et des Affaires étrangères, conformément à la recommandation du jury de sélection.

 

Jean-Noël Escudié / PCA

 

Référence : Décret 2007-872 du 14 mai 2007 relatif à la désignation d'une "Capitale européenne de la culture" pour 2013 (JO du 15 mai 2007).

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle