Logement : le nombre de garanties Visale a triplé en un an

Le Groupe Action Logement annonce avoir délivré, le 15 octobre dernier, sa 200.000e garantie Visale, le dispositif de caution locative lancé en 2016, après l'abandon de la garantie universelle des loyers (GUL) qui figurait dans le texte original du projet de loi Alur (pour l'accès au logement et pour un urbanisme rénové) du 24 mars 2014 (voir notre article ci-dessous du 22 janvier 2016). Entièrement dématérialisée dès sa conception, avec un site dédié et une grande facilité d'utilisation, Visale permet aux jeunes salariés (moins de 30 ans) et aux salariés en mobilité professionnelle de bénéficier d'une caution locative gratuite et fiable, reconnue par les bailleurs du parc privé. Pour ces derniers, elle offre une garantie gratuite de paiement des loyers sur toute la durée de la location, dans la limite de 36 mensualités. Pour être éligible au dispositif, le logement doit être la résidence principale du locataire (hors bail mobilité) et être un logement locatif privé non conventionné (sauf Anah et prêt locatif social). Les loyers ne doivent pas dépasser un plafond, charges comprises, de 1.300 euros par mois et 1.500 euros en Ile-de-France. Visale peut être demandée indifféremment par le locataire comme par le bailleur.

L'atteinte du seuil de 200.000 garanties accordées témoigne du succès du dispositif. Ce qui correspond à un quasi triplement en un an (73.000 garanties cumulées délivrées en 2018). Après des débuts un peu poussifs, ce décollage s'explique notamment par les aménagements importants au dispositif initial, introduits au printemps 2018 (voir notre article ci-dessous du 21 juin 2018). Cette réforme a en effet élargi le champ couvert par Visale et amélioré ses modalités de mise en œuvre. Le dispositif a ainsi été étendu à tous les étudiants, quelle que soit la nature du logement, ainsi qu'à tous les salariés de plus de 30 ans en mutation professionnelle, y compris ceux en CDI confirmé, et aux salariés de plus de 30 ans du secteur agricole. D'autres publics ont également bénéficié de cette extension, comme les étudiants non boursiers rattachés au foyer fiscal de leurs parents, les étudiants et alternants de moins de 30 ans logés dans le parc social... Du côté des bailleurs, la garantie des loyers a été étendue sur toute la durée du contrat de location (dans la limite, donc, de 36 mensualités), tandis que les plafonds de loyers étaient revus à la hausse. En février 2019, une seconde réforme a étendu la garantie Visale au tout nouveau bail mobilité, ainsi qu'aux dégradations locatives (voir notre article ci-dessous du 15 février 2019). Autant de raisons qui, jointes aux actions de communication sur le dispositif, expliquent la soudaine montée en charge de Visale.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle