Mission UE Adaptation au changement climatique : 6 collectivités françaises retenues

118 collectivités, de 18 États membres, ont été retenues par la Commission européenne pour participer à la mission UE Adaptation au changement climatique ("mission Adaptation" pour les intimes), qui vise à aider au moins 150 collectivités à "mieux comprendre, se préparer et gérer les risques climatiques et développer des solutions innovantes pour renforcer leur résilience" d’ici 2030. Parmi elles, cinq régions françaises – Île-de-France, Occitanie, Paca, Normandie, Nouvelle-Aquitaine – et la ville de Paris.
"Bien que les négociations sur le climat soient mondiales et qu'une grande partie de notre législation soit européenne, les changements dont nous avons besoin sont locaux : ils se produisent ville par ville, quartier par quartier, rue par rue. Le changement ne se produira que s'il se produit de bas en haut", a rappelé le vice-président de la Commission, Frans Timmermans, lors du premier forum du Comité européen des régions consacré à ce projet, ce 7 juin. Les collectivités retenues y ont signé la charte de la mission, s’engageant notamment ainsi à coopérer avec les autres signataires, à mobiliser des ressources et à conduire les actions de recherche et d’innovation nécessaires. Ces dernières peuvent par exemple viser la reconstruction des zones touchées par des phénomènes météorologiques extrêmes, la restauration de plaines inondables, l'agriculture verticale, de nouvelles approches assurantielles ou la création d'une ville "parfaitement adaptée", prête à affronter tempêtes ou vagues de chaleur. Les signataires s’engagent également à impliquer d’emblée les parties prenantes locales – entreprises, organismes de recherche, associations, citoyens… – dans le processus. La mission les aidera à cette fin à organiser "des assemblées de citoyens".
Ces "missions UE" – il en existe quatre autres, dédiées aux "villes intelligentes et climatiquement neutres", à la restauration des océans, des mers et des eaux, à la santé des sols et au cancer – sont une nouveauté de la programmation 2021-2027. Elles prennent place au sein du programme de recherche et d'innovation Horizon Europe – la mission Adaptation est dotée dans ce cadre de 370 millions d’euros pour la période 2021-2023. Le programme de travail 2021-2022 de ces missions (disponible en anglais) prévoit différents appels d’offres, dont certains sont encore ouverts (clôture au plus tard le le 27 septembre prochain). 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle